Décès de l’ex-président du Bundestag
Rechercher

Décès de l’ex-président du Bundestag

Philipp Jenninger avait démissionné en 1988 après un discours controversé sur le passé nazi de l'Allemagne

Philipp Jenninger, ancien président du Bundestag (Crédit : capture d'écran YouTube)
Philipp Jenninger, ancien président du Bundestag (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’ancien président du Bundestag, la chambre des députés allemands, le conservateur Philipp Jenninger, poussé à la démission en 1988 après un discours controversé sur le passé nazi de l’Allemagne, est mort à 85 ans, a annoncé vendredi le Bundestag.

Député pendant 21 ans (1969-1990) de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti que préside aujourd’hui la chancelière Angela Merkel, M. Jenninger est décédé jeudi, a indiqué le Bundestag sur son site internet.

Elu président de la chambre des députés en 1984, il avait connu une brutale interruption de sa carrière politique quatre ans plus tard : le 10 novembre 1988, à l’occasion des 50 ans de la Nuit de Cristal, le pogrom perpétré par les nazis dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, il avait prononcé un discours dans lequel il avait maladroitement mentionné quelles avaient pu être les motivations des nazis à l’époque.

Ces propos avaient suscité une vague d’indignation en Allemagne et dans le monde, contraignant Philipp Jenninger à la démission.

Ancien proche de l’ex-chancelier Helmut Kohl, décédé en juin à l’âge de 87 ans, M. Jenninger avait conservé encore deux ans son siège de député, avant d’être nommé ambassadeur d’Allemagne en Autriche, puis au Vatican.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...