Décès de Paul Schaffer, rescapé de la Shoah
Rechercher

Décès de Paul Schaffer, rescapé de la Shoah

Survivant des camps et passeur de mémoire, il est décédé le 6 août dernier à l’âge de 95 ans

Paul Schaffer, rescapé de la Shoah et passeur de mémoire. (Crédit : Twitter)
Paul Schaffer, rescapé de la Shoah et passeur de mémoire. (Crédit : Twitter)

Paul Schaffer, survivant des camps et passeur de mémoire, est décédé le 6 août dernier à l’âge de 95 ans.

Electronicien et industriel français, il était né dans une famille juive le 27 novembre 1924 à Vienne, en Autriche. Après avoir fui en Belgique puis en France après l’annexion de l’Autriche par les nazis, il est arrêté en 1942 et emmené au camp de Drancy.

Il a ensuite été déporté à Auschwitz avec sa mère et sa sœur, gazées à leur arrivée. Interné dans un camp de travaux forcés, il a été transféré au camp de travail de Bobrek six mois plus tard.

Après la Shoah et la perte des siens, il est parti vivre à Toulouse et a notamment enseigné dans une école professionnelle juive de l’Organisation Reconstruction Travail (ORT).

Il est devenu ensuite un grand passeur de mémoire, témoignant de sa tragique expérience lors de conférences et dans les établissements scolaires.

Président d’honneur du Comité français pour Yad Vashem et membre du bureau de la Fondation pour la mémoire de la Shoah, il avait été fait officier de la Légion d’honneur et Citoyen d’honneur de la ville de Revel en Haute-Garonne.

Paul Schaffer a publié ses mémoires, Le Soleil voilé, en 2003.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...