Rechercher

Décès du ministre des Affaires religieuses David Azoulay atteint d’un cancer

La classe politique israélienne salue un "véritable homme d'Etat"

Le ministre des Affaires religieuses David Azoulay durant une rencontre de commission de la Knesset, le 13  février 2013. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)
Le ministre des Affaires religieuses David Azoulay durant une rencontre de commission de la Knesset, le 13 février 2013. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Le ministre des Affaires religieuses, David Azoulay, du parti Shas, est décédé des suites d’un cancer.

Azoulay luttait contre la maladie depuis quelques mois. Il a souvent été contraint de s’absenter de ses fonctions au ministère à cause de sa maladie.

Son fils Yinon avait repris son rôle parlementaire pendant qu’il se faisait soigné, mais l’homme âgé de 64 ans continuait à détenir le titre de ministre.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a exprimé « sa profonde tristesse » à la suite du décès de David Azoulay.

Le cortège funèbre ainsi que sa date seront annoncés plus tard, a indiqué un communiqué du cabinet du Premier ministre.

« David a servi pendant plus de deux décennies en tant que membre de la Knesset et a mis en place de nombreuses lois conçues pour aider les citoyens d’Israël », a déclaré Netanyahu dans un communiqué.

« C’était un excellent ministre, travailleur, qui éclairait tout le monde, aimait la paix et recherchait la paix », a-t-il ajouté.

Le président israélien Reuven Rivlin a commenté le décès de David Azoulay et a déclaré : « J’étais tellement triste d’apprendre le décès de mon ami, le ministre des Affaires religieuses, David Azoulay. David était l’un des hommes politiques les plus liés au peuple d’Israël. Il venait d’Akko, sa ville, il s’est loyalement occupé des besoins des citoyens toute sa vie, et il était extrêmement dévoué à sa merveilleuse famille. Récemment, il a combattu courageusement sa maladie, mais s’est assuré de servir les Israéliens le plus possible. Nous porterons sa mémoire dans nos cœurs. »

Les ministres israéliens ont également réagi.

« Le regretté ministre David Azoulay était un homme de cœur et un véritable homme d’Etat, qui essayait de connecter toutes les couches de la société israélienne », a déclaré la ministre de l’Éducation, Naftali Bennett.

« Il a immigré du Maroc, a servi dans l’armée israélienne en tant qu’infirmier de combat et a beaucoup travaillé au niveau local et national. David, ton sourire nous manquera », a conclu Bennett.

« Je pleure mon cher ami, mon partenaire depuis des décennies, le rabbin David Azoulay, décédé après beaucoup de souffrances à l’âge de 64 ans », a déclaré le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri.

« Rabbi David était un homme humble, un homme d’action, un homme juste. Il est décédé, laissant derrière lui sa famille, la famille du Shas et le peuple israélien », ajoute Deri.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...