Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Déploiement américain en mer Rouge pour dissuader l’Iran de saisir des pétroliers

Selon l'armée américaine, l'Iran a saisi ou tenté de s'emparer de près de 20 navires battant pavillon international dans la région ces deux dernières années

Image d'une vidéo publiée par la marine américaine montrant le pétrolier Niovi, battant pavillon panaméen, entouré de navires des Gardiens de la révolution iraniens dans le détroit d'Ormuz, le 3 mai 2023. (Crédit : US Navy via AP)
Image d'une vidéo publiée par la marine américaine montrant le pétrolier Niovi, battant pavillon panaméen, entouré de navires des Gardiens de la révolution iraniens dans le détroit d'Ormuz, le 3 mai 2023. (Crédit : US Navy via AP)

Plus de 3 000 soldats américains sont arrivés en mer Rouge à bord de deux navires de guerre, dans le cadre d’un nouveau déploiement visant à dissuader l’Iran de s’emparer de pétroliers, a annoncé lundi la marine américaine.

Les marins américains sont entrés en mer Rouge dimanche après avoir transité par le canal de Suez, a déclaré la Cinquième flotte de l’US Navy dans un communiqué.

Ils sont arrivés à bord des navires de guerre USS Bataan et USS Carter Hall, qui renforcent ainsi la capacité maritime de la Cinquième flotte, ajoute le communiqué.

Ce déploiement avait été annoncé en juillet par le ministère américain de la Défense.

« Ces unités ajoutent une flexibilité et une capacité opérationnelle significatives alors que nous nous employons (…) à dissuader les activités déstabilisatrices et à désamorcer les tensions régionales causées par le harcèlement et les saisies de navires marchands par l’Iran », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la Cinquième flotte, le commandant Tim Hawkins.

Les États-Unis, qui renforcent leurs forces opérant dans la région, avaient annoncé en juillet le déploiement d’un navire de guerre et d’avions de combat F-35 et F-16.

La semaine dernière, un responsable américain a déclaré à l’AFP que Washington se préparait à déployer des soldats sur des pétroliers commerciaux qui transitent par le Golfe, dans l’espoir de dissuader l’Iran de saisir ces navires.

« À travers ces actions, les États-Unis font la preuve de leur engagement à assurer la liberté de navigation et à dissuader les activités déstabilisatrices de l’Iran », a souligné le communiqué.

Selon l’armée américaine, l’Iran a saisi ou tenté de s’emparer de près de 20 navires battant pavillon international dans la région ces deux dernières années.

L’US Navy avait notamment annoncé début juillet s’être opposée à la saisie par l’Iran de deux pétroliers dans les eaux internationales au large d’Oman. Téhéran était cependant parvenu à s’emparer d’un navire marchand dans les eaux du Golfe.

L’armée iranienne avait par ailleurs saisi fin avril dans le golfe d’Oman un pétrolier battant pavillon des îles Marshall à destination des États-Unis, avant de saisir une semaine plus tard un pétrolier battant pavillon du Panama qui transitait dans le détroit d’Ormuz.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.