Dermer : Israël veut que les Etats-Unis arrêtent de financer l’AP en raison du terrorisme
Rechercher

Dermer : Israël veut que les Etats-Unis arrêtent de financer l’AP en raison du terrorisme

L’ambassadeur israélien affirme que les informations sur la crainte de Jérusalem de voir le Taylor Force Act adopté sont des “fake news

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Ron Dermer, ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, pendant la conférence annuelle de Christians United for Israël, au centre de convention de Washington, le 17 juillet 2017. (Crédit : capture d'écran)
Ron Dermer, ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, pendant la conférence annuelle de Christians United for Israël, au centre de convention de Washington, le 17 juillet 2017. (Crédit : capture d'écran)

WASHINGTON – L’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, Ron Dermer, a déclaré lundi soir qu’Israël soutenait le Taylor Force Act, un projet de loi permettant de suspendre l’aide américaine à l’Autorité palestinienne (AP) en raison de son soutien au terrorisme. Le projet de loi est actuellement examiné par une commission du Sénat.

« Israël pense que les Etats-Unis devraient mettre fin à l’aide économique à tout gouvernement qui paie des gens pour tuer des Juifs », a-t-il dit pendant la conférence annuelle de Christians United for Israël.

La législation, qui porte le nom d’un ancien officier de l’armée américaine poignardé à mort par un terroriste palestinien à Tel Aviv en mars 2015, exigerait de l’AP qu’elle cesse son soutien financier aux familles des terroristes qui ont tué des Israéliens pour pouvoir maintenir l’aide américaine.

Démentant les informations qui indiquent qu’Israël craint que le projet de loi ne soit adopté par peur qu’il ne trouble la coopération sécuritaire et la stabilité de la Cisjordanie, Dermer a utilisé l’un des termes favoris du président américain Donald Trump, affirmant qu’il s’agissait de fake news, de fausses informations.

« Les fake news ignorent le poison qui a été enseigné, prêché et diffusé à une génération de jeunes Palestiniens depuis que les accords d’Oslo ont été signés il y a 25 ans, a-t-il dit. Les fake news refusent d’exposer la glorification palestinienne des terroristes, le baptême de places publiques du nom de meurtrier de masse, et la macabre pratique de l’Autorité palestinienne de payer un salaire à vie aux terroristes qui ont assassiné des Juifs. »

Il a ensuite cité le sénateur républicain de Caroline du Sud, Lindsey Graham, qui a présenté la mesure au Sénat en février.

« Maintenant que les membres du Congrès […] essaient de faire quelque chose contre cette pratique macabre en adoptant le Taylor Force Act, les pourvoyeurs de fake news ne s’arrêtent pas, a-t-il affirmé. Il y a seulement trois jours, il y a avait ce titre faux d’un article de Reuters : ‘Israël irrité par la volonté du Congrès de couper l’aide palestinienne en raison des paiements aux terroristes’. »

L’article auquel Dermer faisait référence a en fait été publié par Al Monitor.

« Irrité ? Mesdames et Messieurs, je suis l’ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, et mon travail est donc de parler pour Israël aux Etats-Unis. Et je peux vous assurer qu’Israël n’est pas le moins du monde préoccupé par l’adoption du Taylor Force Act. Israël serait préoccupé si le Taylor Force Act n’était pas adopté. »

Les Etats-Unis versent actuellement près de 500 millions de dollars par an à l’AP. La législation diminuerait ce montant à 60 millions de dollars par an, destinés à l’aide sécuritaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...