Des activistes anti-Israël du BDS bloquent un navire israélien à Oakland
Rechercher

Des activistes anti-Israël du BDS bloquent un navire israélien à Oakland

La société israélienne ZIM a déclaré qu'elle cherchera d'autres endroits pour décharger ses marchandises ; les partisans du BDS prévoient d'autres actions perturbatrices

Des manifestants au port d'Oakland ont arrêté un porte-conteneurs appartenant à la société Zim Integrated Shipping Services Ltd. basée en Israël, dans le cadre d'une campagne liée au mouvement BDS, le 4 juin 2021. (Crédit : Brooke Anderson via J : Jewish News of Northern California)
Des manifestants au port d'Oakland ont arrêté un porte-conteneurs appartenant à la société Zim Integrated Shipping Services Ltd. basée en Israël, dans le cadre d'une campagne liée au mouvement BDS, le 4 juin 2021. (Crédit : Brooke Anderson via J : Jewish News of Northern California)

(J. The Jewish News of Northern California via JTA) – Des manifestants anti-Israël au port d’Oakland ont crié victoire après avoir empêché un porte-conteneurs de la société Zim de décharger sa cargaison vendredi. Les organisateurs prévoient d’autres actions cette semaine contre les navires de la firme israélienne dans d’autres villes portuaires.

Le Volans, un porte-conteneurs appartenant à la société Zim Integrated Shipping Services Ltd. basée à Haïfa, a accosté à Oakland mais a repris la mer plus tard dans la journée après que des ouvriers de la section 10 de l’International Longshore and Warehouse Union ont refusé de franchir la ligne formée par des manifestants pour décharger la cargaison du navire.

C’est la première fois en sept ans qu’un porte-conteneurs Zim entrait dans le port d’Oakland.

L’action était menée par l’Arab Resource and Organizing Center, ou AROC, basé à San Francisco, dans le cadre de sa campagne d’une semaine intitulée « Block the Boat », qui se voulait être une réponse aux actions israéliennes à Gaza durant le conflit de 11 jours du mois dernier.

Des manifestations étaient prévues dans les ports de Seattle, Los Angeles et New York pour soutenir le mouvement de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) à l’encontre d’Israël.

Les estimations du nombre de manifestants à Oakland varient entre 100 et 500.

Les organisateurs de l’opération « Block the Boat » ont également indiqué en ligne que des actions similaires auraient lieu cette semaine à Detroit, Vancouver, Philadelphie et Londres.

Les manifestants ont décrié Zim en tant qu’entité gouvernementale israélienne, mais la société a été privatisée et restructurée il y a quelque temps.

Illustration : conteneurs d’expédition Zim. (Crédit : Yaakov Naumi/Flash90)

Un employé du département des ressources humaines du siège américain de Zim en Virginie a déclaré au J. The Jewish News of Northern California par téléphone vendredi que la société « ne ferait aucun commentaire » sur la situation.

La société a toutefois fait une déclaration au Middle East Eye, basé à Londres : « En raison de contraintes opérationnelles et de longs retards dans le port d’Oakland, et afin de respecter les départs prévus en Extrême-Orient, nous ferons appel à d’autres ports de la côte ouest américaine jusqu’à nouvel ordre », sans mentionner les protestations.

Pendant l’Opération Gardien des murs, les syndicats de travailleurs des ports italiens de Livourne et de Naples avaient retardé des expéditions d’armes destinées à Israël pour protester contre les contre-attaques israéliennes menées dans la bande de Gaza gouvernée par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En août 2014, lors du dernier grand conflit entre Israël et le Hamas, le Piraeus, appartenant à Zim, avait été accueilli par des manifestants au port d’Oakland et avait aussi rebroussé chemin, attendant tranquillement puis revenant le soir au port, où le navire a été déchargé pendant la nuit par des dockers.

Selon une déclaration du syndicat, le refus initial des travailleurs était dû à la « volatilité » de l’environnement. Le mois suivant, un deuxième navire Zim avait été empêché de décharger à Oakland, et en octobre de la même année, un troisième navire Zim avait contourné Oakland.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...