Beit Shemesh: des employés municipaux arrêtés pour présomption de corruption
Rechercher

Beit Shemesh: des employés municipaux arrêtés pour présomption de corruption

Selon la police, des responsables sont soupçonnés de toucher des pots-de-vin de la part d'hommes d'affaires en échange de permis d'aménagement de terrains municipaux

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Un chantier de construction de nouveaux immeubles d'appartements à Beit Shemesh le 21 février 2017. (Yaakov Lederman/Flash90)
Un chantier de construction de nouveaux immeubles d'appartements à Beit Shemesh le 21 février 2017. (Yaakov Lederman/Flash90)

Un certain nombre de hauts fonctionnaires municipaux de la ville de Beit Shemesh ont été arrêtés dimanche pour présomption de corruption, a déclaré la police dans un communiqué.

Plusieurs hommes d’affaires et promoteurs figuraient également parmi les 11 suspects détenus pour interrogatoire sur des présomptions de corruption, de fraude et d’abus de confiance, de fraude fiscale et d’autres infractions, a indiqué la police.

Les enquêteurs soupçonnent que les fonctionnaires de la ville du centre d’Israël, qui n’ont pas été nommés par la police, ont reçu des pots-de-vin importants de la part d’hommes d’affaires en échange de la promotion de leurs intérêts en leur permettant d’acheter des terrains de la ville pour les aménager.

L’unité de lutte contre la corruption Lahav 433 de la police et l’autorité fiscale israélienne ont également effectué des perquisitions au domicile des suspects et à leurs bureaux.

Les suspects ont été interrogés dans un poste de police local et devraient être présentés en vue d’une procédure de placement en détention provisoire au tribunal de première instance de Rishon Lezion plus tard dans la journée.

Dimanche soir, le tribunal a ordonné la prolongation de la détention de deux des suspects jusqu’à mardi et jusqu’à jeudi pour six autres.

Deux autres suspects ont été assignés à résidence. Un dernier suspect a été arrêté pendant la journée et fera l’objet d’une audience de détention provisoire demain, selon la police.

Les scandales en matière de corruption ont frappé de nombreuses municipalités au cours des dernières années.

Le mois dernier, la police a arrêté ou incarcéré au total 17 fonctionnaires municipaux dans tout le pays dans trois affaires distinctes, dont un élu municipal qui serait proche du ministre des Finances Moshe Kahlon.

Sept personnes ont été arrêtées lorsque la police et les autorités fiscales ont fait une perquisition dans les bureaux du Conseil régional de Hevel Modiin, parmi lesquelles un haut fonctionnaire élu du conseil. Sept autres ont été emmenés au quartier général de Lahav 433 pour être interrogés dans le cadre de la même enquête. Deux autres ont été arrêtés dans le cadre d’une autre enquête de corruption.

Une enquête en cours, sans rapport avec la corruption impliquant des fonctionnaires de la municipalité de Rishon Lezion et des promoteurs locaux s’est concentrée sur le député David Bitan, un ancien maire adjoint de la ville, qui a été forcé de démissionner en décembre dernier en tant que membre de la coalition après avoir découvert qu’il était au centre de l’enquête.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...