Des élus américains réclament une enquête urgente sur les alertes à la bombe
Rechercher

Des élus américains réclament une enquête urgente sur les alertes à la bombe

Plus de 150 membres du Congrès déplorent les 69 alertes à la bombe menées contre des centres communautaires juifs depuis le 9 janvier

Le centre communautaire juif de Nashville, Tennessee, après une menace à la bombe reçue le 9 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran The Tennessean)
Le centre communautaire juif de Nashville, Tennessee, après une menace à la bombe reçue le 9 janvier 2017. (Crédit : capture d'écran The Tennessean)

Plus de 150 membres du Congrès américain ont signé une lettre exhortant les responsables fédéraux à enquêter sur les récentes alertes à la bombe menées contre des centres communautaires juifs dans l’ensemble du territoire américain.

La lettre bipartisane de mercredi, initiée par le représentant démocrate de New York Joe Crowley et la représentante démocrate de Floride Stephanie Murphy, appelle le département de la Sécurité intérieure, le procureur général, et le FBI à « traiter urgemment ce dossier et à travailler de concert avec les gouvernements des états et des municipalités, les polices locales, l’Association des centres communautaires juifs d’Amérique du Nord, les centres communautaires, les institutions et les dirigeants de la communauté juive afin de traiter cette menace de manière globale. »

Depuis le 9 janvier, au moins 69 menaces à la bombe ont été signalées dans 54 centres communautaires de 27 états, et dans une province canadienne. Toutes se sont révélées fausses.

La dernière vague d’alertes a eu lieu lundi contre 11 centres communautaires.

Le siège de l’ADL à New York a aussi été visé.

« Nous appelons le département de la Sécurité intérieure et le département de la Justice à rapidement évaluer la situation et à conseiller le Congrès sur les mesures spécifiques qui peuvent être prises, ou seront prises, pour éviter que de telles menaces ne soient proférées, pour identifier et poursuivre les auteurs de ces violations des lois pénales fédérales, et pour permettre aux centres communautaires d’améliorer les mesures de sécurité, comme des barrières physiques et des gardes, au cas où un individu chercherait à mener à bien ces menaces », ont écrit les élus dans la lettre.

L’Association des centres communautaires juifs d’Amérique du Nord a salué la lettre.

« L’Association des centres communautaires juifs d’Amérique du Nord applaudit cet effort bipartisan sur un sujet qui touche les communautés dans tout le pays, et nous remercions l’initiative des représentants Murphy et Crowley », a déclaré dans un communiqué Stephen P. Seiden, président de conseil d’administration de l’association.

« Nous appelons l’administration et les agences fédérales à continuer à nous rejoindre pour prioriser la sécurité de notre communauté, et nous sommes impatients de voir les auteurs [des menaces] devant la justice », a ajouté Seiden.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...