Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Des élus LFI portent plainte contre le collectif Nous Vivrons après une réunion publique perturbée

La candidate très controversée Rima Hassan a annoncé son intention de déposer également plainte contre le collectif, qu'elle qualifie "d'extrême droite"

De droite à gauche : le député de La France Insoumise Antoine Léaument ; Rima Hassan, la très controversée militante et fondatrice de l'Observatoire des camps de réfugiés ; le député de La France Insoumise Paul Vannier. (Crédits : Emmanuel Dunand / Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)
De droite à gauche : le député de La France Insoumise Antoine Léaument ; Rima Hassan, la très controversée militante et fondatrice de l'Observatoire des camps de réfugiés ; le député de La France Insoumise Paul Vannier. (Crédits : Emmanuel Dunand / Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP)

Des députés de La France insoumise ont porté plainte jeudi pour « menace » et « entrave à la liberté d’expression » contre le jeune collectif « Nous vivrons », créé pour « lutter contre l’antisémitisme », l’accusant d’avoir perturbé une réunion publique dans le Val-d’Oise.

Mardi soir, les députés Paul Vannier (Val-d’Oise) et Antoine Léaument (Essonne) tenaient une réunion publique à Bezons, en compagnie de la candidate très controversée aux élections européennes, Rima Hassan.

Des membres d’un nouveau collectif, « Nous vivrons », créé après l’attaque du groupe terroriste islamiste palestinien du Hamas le 7 octobre et qui dit vouloir « porter une voix juive républicaine », étaient présents devant la salle.

Sur X, ils assurent avoir voulu « échanger » avec les représentants de La France insoumise, mais que ces derniers leur ont « refusé l’entrée ». « Contre les Ayatollahs nous on est là! Et même si Rima le veut pas, nous on élèvera la voix, contre l’antisémitisme on luttera », les entend-on chanter sur des images postés sur le réseau social.

Selon la plainte de Paul Vannier, déposée pour « menace de crime ou délit à l’encontre d’un élu public » et consultée par l’AFP, quelques dizaines de manifestants « créaient une grosse tension » à l’entrée de la salle, notamment « en raison de leur attitude provocante ».

Toujours selon cette plainte, l’un d’entre eux a ensuite tenté de bloquer la voiture transportant Rima Hassan « en s’allongeant » devant elle.

La plainte d’Antoine Léaument, déposée pour « entrave à la liberté d’expression », assure que les organisateurs ont été obligés d’appeler la police parce que « la plupart des activistes (…) empêchait l’accès aux militants et au public ».

Rima Hassan, septième sur la liste de LFI, a annoncé sur X son intention de déposer également plainte contre le collectif, qu’elle qualifie « d’extrême droite ».

Le collectif « Nous vivrons », qui accuse les insoumis « d’attiser la haine antisémite », précise dans une communiqué transmis à l’AFP qu’il se réserve « le droit de déposer plainte pour diffamation suite aux tweets qualifiant son mouvement ‘d’extrême droite' ». Il dénonce par ailleurs une « instrumentalisation de la justice ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.