Des Israéliens en partance pour Berlin quittent l’avion à la dernière minute
Rechercher

Des Israéliens en partance pour Berlin quittent l’avion à la dernière minute

Les Israéliens rentrant de France, d'Allemagne, d'Espagne, d'Autriche et de Suisse ont reçu l'instruction de se confiner pendant 14 jours

Capture d'écran d'une vidéo d'une passagère quittant un vol reliant Tel Aviv à Berlin après que le ministère de la Santé a élargi les restrictions d'auto-quarantaine pour les voyageurs, le 4 mars 2020. (Twitter)
Capture d'écran d'une vidéo d'une passagère quittant un vol reliant Tel Aviv à Berlin après que le ministère de la Santé a élargi les restrictions d'auto-quarantaine pour les voyageurs, le 4 mars 2020. (Twitter)

Mercredi, une nouvelle annonce du gouvernement, ordonnant à tous les Israéliens de retour de plusieurs pays européens de se mettre en auto-quarantaine par crainte du coronavirus, a conduit des dizaines de passagers présents à bord d’avions au départ de Tel Aviv à en débarquer plutôt que de risquer d’être mis à l’isolement à leur retour en Israël.

Les Israéliens rentrant de France, d’Allemagne, d’Espagne, d’Autriche et de Suisse ont en effet reçu l’instruction de se placer eux-mêmes en quarantaine pour une période de 14 jours après leur dernier jour passé dans ces pays, a annoncé le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

L’annonce survenue en fin d’après-midi mercredi a pris des passagers par surprise à l’aéroport Ben Gurion alors qu’ils se préparaient à décoller pour leurs destinations européennes. Beaucoup ont décidé de sortir directement de l’avion.

Environ 20 passagers sont sortis d’un vol EasyJet à destination de Berlin, un nombre similaire est descendu d’un avion El Al en direction de Madrid, et environ dix passagers ont préféré ne pas prendre leur vol Transavia vers Paris.

Antonia Yamin, correspondante de la chaîne Kan en Europe qui était dans le vol de Berlin, a témoigné du chaos après qu’un membre de l’équipage a annoncé aux passagers déjà assis dans l’avion les nouvelles mesures du gouvernement.

Un passager a immédiatement demandé à quitter l’avion et a été suivi par une foule d’autres passagers.

Dans une série de petites vidéos que la journaliste a publiées sur son compte Twitter, on peut voir des passagers quitter l’appareil sous le regard médusé de l’équipage.

Un membre de l’équipage, qui semblait expliquer aux passagers les raisons du retard, a demandé à ceux qui restaient à bord de prendre une décision.

« Nous avons une majorité qui souhaite voyager à Berlin, comme moi, le capitaine et le premier officier, donc maintenant, puisque nous sommes tous des adultes, nous devons décider maintenant [si nous] restons ou partons », a-t-elle ainsi indiqué aux voyageurs.

Remarquant que certains passagers la filmaient, elle a plaisanté « s’il vous plaît, ne me filmez pas et ne me prenez pas en photo, je [le] fais seulement dans d’autres circonstances ».

Après que tous les passagers qui le désiraient ont quitté l’appareil, elle a annoncé « donc nous voyagerons tous ensemble à Berlin », entraînant les acclamations des passagers restés à bord.

Les consignes de confinement s’appliquent rétroactivement à tous les Israéliens qui se sont rendus dans ces pays ces 14 derniers jours.

Des ressortissants étrangers arrivant de ces destinations ne seront pas autorisés à entrer en Israël, à moins qu’ils puissent démontrer qu’ils peuvent s’isoler dans une maison lors de leur séjour.

Netanyahu a déclaré lors d’une conférence de presse mercredi que le virus était une « pandémie, peut-être l’une des plus dangereuses de ce siècle ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...