Des milliers de personnes ont signé une pétition pour exclure Corbyn du Labour
Rechercher

Des milliers de personnes ont signé une pétition pour exclure Corbyn du Labour

La groupe Campaign Against Antisemitism avait appelé à la démission du chef du parti travailliste après qu'il a accusé les "sionistes" de ne pas comprendre l'ironie anglaise

Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste, se promène le long du pont de Westminster dans le centre de Londres, le 23 mars 2017 (AFP Photo / Daniel Leal-Olivas)
Jeremy Corbyn, leader du Parti travailliste, se promène le long du pont de Westminster dans le centre de Londres, le 23 mars 2017 (AFP Photo / Daniel Leal-Olivas)

Un groupe de défense contre l’antisémitisme au Royaume-Uni a lancé une pétition pour demander la démission du chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn. La pétition a récolté plus de 5 000 signatures en une journée.

Le groupe Campaign Against Antisemitism (CAA), créé en 2014, a affirmé que « Jeremy Corbyn doit partir ».

Il a exhorté les élus à agir, soulignant que « seulement 52 députés travaillistes [suffisent] pour soumettre un candidat, ou les députés travaillistes pourraient proposer une motion de censure, ou créer leur propre parti politique. Nous appelons le parti du Labour à agir. »

Cette pétition a été créée sur la plate-forme change.org samedi, jour où un groupe affilié au Labour a porté plainte contre Corbyn au sujet de propos tenus en 2013. Il avait déclaré que les « sionistes » en Grande-Bretagne ne connaissent ni ne comprennent la culture anglaise.

La pétition de CAA fulminait contre « les événements du passé troublant de Corbyn » sur lesquels « lumière a été faite ».

Tant qu’il « pouvait parler sans craindre d’être analysé, [Corbyn] accusait Israël pour les attaques terroristes islamistes, défendait une fresque antisémite scandaleuse, rendait hommage à un sheikh banni du Royaume-Uni pour avoir affirmé que les Juifs boivent le sang des non-Juifs, déclaré qu’un terroriste du Hamas dont le travail était de tuer des Juifs était son « frère », a organisé un événement ignoble lors de la Journée de la Commémoration de la Shoah durant lequel il a accusé les Juifs d’être les successeurs des nazis, tenté de supprimer le mot « Holocauste » de l’intitulé Journée internationale de la commémoration de l’Holocauste, déposé une gerbe sur un mémorial en hommage aux terroristes de Septembre noir à l’origine de massacre de Munich, et maintenant nous apprenons qu’il a tenu des propos euphémiques insinuant que les Juifs sont, d’une certaine manière, pas britannique et étrangers aux us et coutumes de notre pays », accuse la pétition.

La pétition a récolté 5 581 signatures 20 heures après sa mise en ligne.

Elle accuse Corbyn d’avoir « au fil des ans… tenté de défendre, d’honorer, d’assister et de promouvoir  les antisémites et le contexte de ses actions sont en phase avec celui d’une idéologie antisémite. Nous avions espéré que le parti du Labour aurait, à un moment donné, pris la défense des Juifs britanniques en destituant Jeremy Corbyn ou en demandant sa démission, mais les institutions ont, une fois de plus, prouvé que le parti travailliste anti-raciste est désormais corrompu et ne fera rien. »

Dimanche, un groupe de défense de l’antisémitisme affilié au Labour, Labour Against Anti-Semitism, a annoncé avoir officiellement porté plainte contre le Corbyn.

La semaine dernière, le rédacteur en chef du Times of Israel a détaillé les années d’activisme du Corbyn au sein du Labour, visant à « éradiquer le sionisme » et à remplacer Israël par un état palestinien laïc, et a qualifié Corbyn de « raciste et antisémite ». David Horovitz a écrit que si le Labour souhaite déraciner l’antisémitisme, il doit expulser Corbyn.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...