Israël en guerre - Jour 57

Rechercher

Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental trouvés près de Yeruham

Le gouvernement a annoncé le premier cas de moustiques infectés de 2023 et il a demandé aux autorités locales d'être à l'affût ; il y a eu un décès cette année des suites du virus

Illustration : Un ruisseau dans le parc de Yeruham, dans le sud d'Israël, le 21 octobre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)
Illustration : Un ruisseau dans le parc de Yeruham, dans le sud d'Israël, le 21 octobre 2021. (Crédit : Yossi Aloni/Flash90)

Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental ont été trouvés près de la ville de Yeruham, dans le sud du pays, et dans les environs du Conseil régional de Ramat Negev. Les autorités gouvernementales ont déclaré mercredi que c’était la première fois que la maladie était détectée en Israël cette année.

Le ministère de l’Environnement a noté que les moustiques infectés ont été trouvés à Nahal Revivim, près du lac Yeruham, et à l’extérieur des campus éducatifs de Nitzana et Midreshet Ben Gurion.

Le ministère a demandé aux autorités locales de surveiller au plus près les moustiques porteurs du virus du Nil occidental et, le cas échéant, de « prendre immédiatement des mesures préventives et de lutte contre les parasites », selon un communiqué qui a été conjointement rédigé avec le ministère de la Santé.

Les personnes infectées par le virus du Nil occidental présentent généralement des symptômes semblables à ceux de la grippe et se rétablissent au bout d’une semaine, mais dans certains cas, la maladie est mortelle. Selon le ministère de la Santé, une personne est décédée cette année des suites du virus.

En août 2022, le ministère de la Santé avait signalé qu’une personne était décédée du virus et qu’une autre se trouvait dans un état grave après la découverte du virus du Nil occidental dans des moustiques près d’Eilat, au mois de juillet.

Le ministère de l’Environnement a attribué la détection précoce de cette année aux pluies récentes dans le sud, suivies de températures élevées, notant que les moustiques se développent dans la chaleur et l’humidité.

Le ministère a également appelé les Israéliens à prendre des mesures pour éviter les piqûres de moustiques, telles que l’utilisation de répulsifs et de moustiquaires, la réduction de la quantité d’eau utilisée pour l’irrigation et l’absence d’objets ou de zones autour de la maison contenant de l’eau stagnante.

En 2020, des moustiques porteurs du virus du Nil occidental s’étaient répandus jusque dans la région de Tel Aviv et, en 2018, des dizaines de personnes avaient été hospitalisées dans le cadre de la plus grande épidémie de ces dernières années.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.