Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Des nouvelles images de l’assaut montrent un terroriste du Hamas célébrer des meurtres

Les images de la bodycam remises à CNN par Tsahal montrent le terroriste pénétrer en Israël, tirer sur des maisons, poser fièrement à côté de la dépouille d’un soldat avant d’être abattu

Dans des images de bodycam fournies à CNN par l'armée, on peut voir un terroriste du Hamas célébrer le meurtre d'un soldat de Tsahal près du kibboutz Kissufim dans le sud d'Israël, le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran : X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Dans des images de bodycam fournies à CNN par l'armée, on peut voir un terroriste du Hamas célébrer le meurtre d'un soldat de Tsahal près du kibboutz Kissufim dans le sud d'Israël, le 7 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran : X ; utilisée conformément à l'article 27a de la loi sur le droit d'auteur)

CNN a diffusé mercredi des images inédites, filmées par des caméras corporelles, d’un terroriste du Hamas déchaîné dans le sud d’Israël le 7 octobre. On y voit le terroriste franchir les deux clôtures frontalières de Gaza, tuer un soldat de Tsahal, puis se filmer fièrement à côté de la dépouille et se délecter de la vue de civils morts sur la route avant d’être abattu aux portes d’une base militaire.

La vidéo originale, remise à la chaîne américaine par l’armée israélienne, est une séquence non coupée de 100 minutes que CNN a ensuite éditée, en précisant qu’elle avait géolocalisé les lieux vus dans les images et identifié des parties du film pour confirmer qu’ils correspondent à d’autres images filmées le matin de l’attaque sans précédent.

La chaîne a ajouté à la séquence une vidéo montrant des tunnels du Hamas remplis de matériel avant l’attaque, dans des séquences distinctes ne provenant pas nécessairement de la même personne.

La longue vidéo du terroriste du Hamas commence au son du détonation activée par d’autres terroristes à la barrière frontalière, tôt dans la matinée du samedi de l’assaut meurtrier, au cours duquel quelque 3 000 terroristes ont pris le contrôle de communautés entières et de bases militaires. Ils ont tué quelque 1 200 personnes, pour la plupart des civils massacrés dans leurs maisons et lors d’une rave en plein air, et ont enlevé plus de 240 d’entre elles pour les emmener dans la bande de Gaza.

On voit ensuite les hommes armés franchir les barrières frontalières séparant la bande de Gaza d’Israël, et on entend l’un d’entre eux crier au conducteur « Allez à droite, allez à droite », au milieu des chants « Allahu Akbar » [Dieu est le plus grand].

Les routes filmées sont pratiquement désertes en ce début de Shabbat, alors qu’Israël célèbrait la fête juive de Simhat Torah.

Quelques minutes plus tard, on voit un rassemblement d’hommes armés portant des fusils et des grenades propulsées par fusée, et le terroriste qui tient la caméra corporelle tirer ses premiers coups de feu en direction des maisons israéliennes au loin.

Des images montées par CNN montrent ensuite l’escouade terroriste avançant à travers un champ vers le kibboutz Kissufim, où elle repère et abat un soldat israélien, qui gît mort sur le sol au moment où les terroristes armés arrivent jusqu’à lui.

Le groupe prend alors une vidéo en selfie, s’acclamant les uns les autres en signe de célébration, et le terroriste s’empare de l’arme du soldat.

Plus tard, le tireur pointe la caméra sur lui, décline fièrement son nom et ajoute qu’il est un père de famille de 24 ans. Le terroriste affirme avoir tué deux soldats et prie Dieu pour la victoire et un « martyre bien mérité ».

La séquence montre ensuite le groupe circulant à moto sur des routes désertes.

À un moment donné, on entende le terroriste jubiler en voyant des cadavres sur la route à côté de voitures, une scène que l’on retrouve sur d’autres images de vidéosurveillance du 7 octobre, dans lesquelles on voit un conducteur en provenance de la rave Supernova, qui a eu lieu non loin de là, se faire tirer dessus à plusieurs reprises et être vraisemblablement mort au moment où il croise un groupe de terroristes.

Plus de 260 participants à la rave en plein air près du kibboutz Reim ont été assassinés et de nombreux autres ont été faits prisonniers.

La dernière partie des images nouvellement publiées montre le groupe terroriste arrivant à la base militaire de Reim, située à proximité.

Alors que le terroriste s’approche de la porte principale, tirant en direction de la base, on l’entend pousser un cri, frappé manifestement par un soldat, puis s’effondrer au sol, avec une respiration saccadée. La vidéo s’arrête là, mais l’horrible attaque ne cessera que plusieurs heures, voire plusieurs jours plus tard.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.