Rechercher

Des prospectus racistes et antisémites trouvés sur le campus de Princeton

Le contenu des prospectus renvoie à un groupe suprématiste blanc, Vanguard America, qui veut “garantir l'existence de son peuple”

Des graffitis antisémites près du campus de l'université de Virginie, à Charlottesville, en novembre 2016. Illustration. (Crédit : Michaela Brown)
Des graffitis antisémites près du campus de l'université de Virginie, à Charlottesville, en novembre 2016. Illustration. (Crédit : Michaela Brown)

Des prospectus arborant des messages antisémites, raciste et anti-immigrants ont été collés sur le campus de l’université de Princeton.

Ces flyers ont été découverts dans au moins quatre secteurs du campus jeudi, a rapporté le journal universitaire du Daily Princetonian student, notamment sur la porte de l’entrée principale du Centre pour la vie juive du campus.

La personne qui a collé ces prospectus portait des vêtements noirs et un passe-montagne, indique le journal.

Les flyers émanent d’une organisation nationaliste de suprématistes blancs appelée Vanguard America, qui se qualifie elle-même comme un groupe de « jeune américains nationalistes blancs qui œuvrent à garantir l’existence de leur peuple ».

Parmi les accusations inscrites sur les prospectus, « Les Juifs forment 10 % des étudiants de Princeton, ce qui est une surreprésentation de 500 % » et « 80 % des membres du premier gouvernement soviétique étaient des Juifs ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...