Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Deux animateurs d’un podcast néonazi condamnés au Royaume-Uni

Les deux prévenus avaient produit 21 épisodes d'un podcast dans lequel ils se répandaient en propos "homophobes, racistes, antisémites, islamophobes et misogynes"

Tyrone Patten-Walsh et Christopher Gibbons sur des photos publiées par la police de Londres. (Crédit : Metropolitan Police Service)
Tyrone Patten-Walsh et Christopher Gibbons sur des photos publiées par la police de Londres. (Crédit : Metropolitan Police Service)

Deux Britanniques qui animaient un podcast néonazi ont été condamnés jeudi à des peines de sept et huit ans de prison pour incitation à commettre des actes de terrorisme, a annoncé la police de Londres.

L’enquête a permis d’établir que les deux prévenus, Tyrone Patten-Walsh, 36 ans, et Christopher Gibbons, 40 ans, avaient produit 21 épisodes d’un podcast dans lequel ils se répandaient en propos « homophobes, racistes, antisémites, islamophobes et misogynes », selon Scotland Yard.

Il incitaient parfois leurs auditeurs à « commettre des actes de violence terroriste », a ajouté la police londonienne dans un communiqué.

Christopher Gibbons avait en outre créé une bibliothèque en ligne contenant des centaines de textes et autres contenus d’extrême droite.

Il a été condamné jeudi à huit ans de prison par un tribunal de Kingston, au sud-ouest de Londres, pour huit chefs de poursuites d’incitation à des actes de terrorisme et deux de dissémination de publications terroristes.

Lors du procès en juin, il avait été souligné que Christopher Gibbons avait décrit Archie, le fils du prince Harry et son épouse Meghan Markle, métisse, comme une « abomination » et que le duc de Sussex devrait être « poursuivi » et « tué légalement pour trahison ».

Tyrone Patten-Walsh a quant à lui été condamné à sept ans de prison pour huit chefs d’incitation à des actes de terrorisme.

Les contenus partagés par les deux prévenus sont « exactement le genre de ceux qui ont le potentiel d’attirer des personnes vulnérables – particulièrement des jeunes – vers le terrorisme », a déclaré dans un communiqué Dominic Murphy, qui dirige le commandement antiterroriste de Scotland Yard.

« J’espère que cette affaire et les condamnations d’aujourd’hui envoient le message clair qu’il y a des conséquences graves pour ceux qui partagent des documents (faisant l’apologie du) terrorisme ou encouragent les autres à s’impliquer dans le terrorisme », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.