Deux cas de variants Delta en Cisjordanie – Autorité palestinienne
Rechercher

Deux cas de variants Delta en Cisjordanie – Autorité palestinienne

Si la vaccination est efficace contre le variant, 417 501 Palestiniens de Cisjordanie ont été vaccinés contre le coronavirus soit moins d'un cinquième de la population totale

Photo d'illustration :  Un prêtre chrétien palestinien se fait vacciner contre la COVID-19 pendant une campagne de vaccination des travailleurs essentiels au ministère de la Santé de Ramallah, en Cisjordanie, le 21 mars 2021. (Crédit :  Nasser Nasser/AP)
Photo d'illustration : Un prêtre chrétien palestinien se fait vacciner contre la COVID-19 pendant une campagne de vaccination des travailleurs essentiels au ministère de la Santé de Ramallah, en Cisjordanie, le 21 mars 2021. (Crédit : Nasser Nasser/AP)

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a indiqué dimanche avoir détecté deux cas du variant Delta du coronavirus en Cisjordanie.

Ce sont deux jeunes femmes qui ont été contaminées et elles revenaient des Émirats Arabes unis. Elles sont originaires respectivement de Qalqilya et de Salfit.

Le variant Delta est hautement contagieux, même si la majorité des vaccins est efficace en termes de protection contre la mutation.

Selon les chiffres du ministère de la Santé de l’AP, 417 501 Palestiniens de Cisjordanie ont été vaccinés contre le coronavirus soit moins d’un cinquième de la population totale. Environ 105 000 sont des Palestiniens qui travaillent à l’intérieur de la Ligne verte, et qui ont été vaccinés par les médecins israéliens.

L’AP œuvre pour fournir suffisamment de vaccin à l’ensemble de sa population. Si les autorités ont annoncé de nombreuses dates concernant l’arrivée de centaines de milliers de doses supplémentaires, l’opération a été frappée par de nombreux retards et par des échéances manquées.

Un récent accord entre Pfizer, Israël et l’AP, visant la livraison de plus de 1,4 millions de doses de vaccin Pfizer à Ramallah, a avorté après que l’AP a affirmé que certaines doses expiraient trop rapidement après réception. Israël, de son côté, a garanti la sécurité des vaccins.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...