Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Deux enfants français tués à Gaza ; leur mère, accusée de terrorisme et proche du Hamas, et son 3e enfant blessés

La mère de 43 ans fait, entre autres, "l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis 2016 pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme"

Cette image tirée d'une vidéo de l'AFPTV montre des Palestiniens cherchant des survivants dans un cratère après une frappe à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, le 31 octobre 2023. (Crédit : Fadi Alwhidi/AFP)
Cette image tirée d'une vidéo de l'AFPTV montre des Palestiniens cherchant des survivants dans un cratère après une frappe à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, le 31 octobre 2023. (Crédit : Fadi Alwhidi/AFP)

Deux enfants français ont été tués dans la bande de Gaza, leur mère et son troisième enfant ayant vraisemblablement été blessés, a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères.

« La France a appris avec tristesse le décès de deux enfants de nationalité française se trouvant dans le nord de la bande de Gaza avec leur mère française qui aurait elle-même été blessée, de même que son troisième enfant », a fait savoir le Quai d’Orsay dans un communiqué, qui ne précise pas les circonstances des décès.

Le consulat général de France à Jérusalem « ne parvient toutefois pas à établir le contact direct sur le terrain avec cette ressortissante », ce qui ne permet pas « à ce stade de vérifier la situation de cette famille », ont poursuivi les autorités françaises, qui disent continuer leurs efforts pour « joindre cette ressortissante et lui porter assistance et soutien, ainsi qu’à sa famille ».

D’après une source française proche du dossier, qui ne connaît pas l’âge des enfants, la mère, 43 ans, « fait l’objet d’un mandat d’arrêt international depuis juillet 2016 pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme et financement d’une entreprise terroriste ».

Née à Talence (sud-ouest), elle est selon cette source présidente d’une association qui avait procédé en 2013 à une collecte de fonds visant à acheminer du matériel médical et des médicaments en Syrie, des fonds qui avaient en fait « été acheminés, durant l’été 2013, dans la région d’Idlib, au profit de jihadistes, dans la perspective d’acquérir des armes et des munitions ».

En février 2019, la mère de famille a été condamnée par contumace à six ans de prison à Paris pour avoir distribué en 2012 et 2013 à Gaza de l’argent récolté par son association à des terroristes du Hamas et du Jihad islamique palestinien, un autre groupe terroriste proche du Hamas.

Des terroristes du Jihad islamique palestinien participant à un défilé armé marquant le 36e anniversaire de la fondation du groupe terroriste dans la ville de Gaza, le 4 octobre 2023. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

À l’audience, il avait été précisé qu’elle devait vivre à Gaza depuis 2016.

L’armée israélienne bombarde incessamment Gaza en représailles à l’attaque sanglante le 7 octobre sur son territoire des terroristes palestiniens du Hamas, qui ont tué plus de 1 400 personnes, en majorité des civils fauchés par balles, brûlés vifs ou morts de mutilations.

Les chiffres des morts publiés par le groupe terroriste palestinien ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et sont censés inclure ses propres terroristes et hommes armés, tués en Israël et à Gaza.

La France demande « instamment à nouveau à ce que les ressortissants étrangers et notamment nos compatriotes puissent sortir de Gaza », selon le communiqué du Quai d’Orsay.

Paris dit « réitérer également son appel urgent à une trêve humanitaire afin que l’aide humanitaire puisse parvenir à ceux qui en ont besoin ».

« L’accès humanitaire doit être continu, rapide, sûr et sans entrave, afin que l’aide puisse répondre de manière durable aux besoins des populations civiles à Gaza », selon le Quai d’Orsay.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.