Israël en guerre - Jour 143

Rechercher

Deux ouvriers du bâtiment tués par un mur qui s’est effondré à Ashdod

Tous deux ont été blessés à la tête et déclarés morts sur place ; le ministre du travail s'engage à renforcer la surveillance afin d'éradiquer les décès sur les chantiers

Des équipes secouristes et médicales sur les lieux d'un accident mortel survenu sur un chantier à Ashdod, le 8 février 2023. (Crédit : Flash90)
Des équipes secouristes et médicales sur les lieux d'un accident mortel survenu sur un chantier à Ashdod, le 8 février 2023. (Crédit : Flash90)

Deux ouvriers du bâtiment sont morts à Ashdod mercredi lorsqu’un mur s’est effondré sur eux sur un chantier de construction.

Les deux hommes étaient employés d’un sous-traitant de l’Israel Electric Corporation, qui effectuait des travaux d’infrastructure dans la ville portuaire du sud du pays. Le ministère du Travail a déclaré après une première enquête qu’un mur s’était effondré sur eux lors de travaux d’excavation en vue de l’enfouissement de câbles électriques souterrains.

Les responsables de la sécurité du ministère et la police ont été dépêchés sur les lieux, et une enquête a été ouverte.

Les services d’incendie et de secours ont réussi à extraire les hommes de sous les décombres. Le service d’ambulances Magen David Adom a déclaré dans un communiqué que les secouristes arrivés sur les lieux ont trouvé les deux hommes, âgés d’une cinquantaine d’années, inconscients et souffrant de graves blessures à la tête.

Les tentatives de réanimation ont échoué et les deux hommes ont été déclarés morts sur place.

« Ces dernières années, les accidents du travail en Israël sont devenus un véritable fléau qui fait de nombreuses victimes », a déclaré le ministre du Travail Yoav Ben-Tzur.

« Une grande partie des accidents sembleraient, d’après des données, causée par la négligence et par le non-respect des dispositions de la loi », a-t-il ajouté.

Il s’est engagé à « ne tolérer aucun manque de respect pour les vies humaines » et il a appelé toutes les parties concernées à agir de manière responsable et à se joindre à la « lutte résolue pour en finir avec les accidents du travail et mettre fin à l’anarchie. »

Ben-Tzur a déclaré qu’il avait ordonné un renforcement du contrôle des chantiers pour détecter toute pratique laxiste en matière de sécurité afin de « sauver des vies humaines ».

Ces décès surviennent moins de deux semaines après la mort d’un ouvrier de la construction tué par un mur qui s’est effondré sur un site de la ville de Bnei Brak, dans le centre du pays.

Une semaine auparavant, deux ouvriers du bâtiment avaient été tués à quelques minutes d’intervalle dans des accidents distincts sur des sites différents.

Les décès d’ouvriers du bâtiment en Israël sont fréquents, et principalement les résultats de codes de sécurité mal appliqués.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.