Rechercher

Deux Palestiniens arrêtés après avoir humilié un haredi dans une vidéo TikTok

Les juges ont prolongé la détention des deux jeunes de 14 et 16 ans, qui sont accusés d'avoir agressé et menacé un ultra-orthodoxe dans la Vieille Ville de Jérusalem

Un ultra-orthodoxe se prosterne devant un adolescent palestinien et lui baise les pieds dans la Vieille Ville de Jérusalem ; les jeunes Palestiniens ont été arrêtés le 1er décembre. (Capture d'écran/Twitter)
Un ultra-orthodoxe se prosterne devant un adolescent palestinien et lui baise les pieds dans la Vieille Ville de Jérusalem ; les jeunes Palestiniens ont été arrêtés le 1er décembre. (Capture d'écran/Twitter)

La police a arrêté deux adolescents palestiniens qui s’étaient filmés en train de menacer un ultra-orthodoxe dans la Vieille Ville de Jérusalem, avant de le contraindre à se mettre à genoux et à leur baiser un pied sur une vidéo qui avait été ultérieurement téléchargée sur TikTok.

L’année dernière, des films montrant des Palestiniens en train d’agresser ou d’humilier des ultra-orthodoxes avaient entraîné l’indignation et des affrontements. Plusieurs arrestations avaient eu lieu dans ce cadre. Dans une séquence devenue particulièrement virale, un Palestinien avait été filmé en train de renverser du café chaud sur un membre de la communauté haredi. Il avait été condamné à deux ans de prison.

Le clip présenté sur TikTok était accompagné de la légende « Regardez comment il embrasse ses chaussures », avec un émoticône rieur.

Une plainte a été rapidement déposée après la diffusion de la vidéo et les deux adolescents, âgés de 14 et 16 ans, ont été arrêtés dans la journée de jeudi. Ils sont accusés d’agression et de menaces.

Vendredi, un juge a demandé que leur mise en détention soit prolongée de quatre jours.

Dans un communiqué, la police a indiqué qu’elle « continuera à lutter contre les abus, les violences et les humiliations et leurs auteurs seront traduits en justice. »

« Filmer des actes illégaux de ce genre et les présenter sur les réseaux sociaux est encore plus grave, et ceux qui s’adonnent à ce type d’activité savent que filmer leurs actions ne fera qu’aider la police dans son enquête, permettant aux enquêteurs de retrouver les agresseurs et de les appréhender plus rapidement », a continué la police.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.