Quatre policiers blessés dans une attaque au couteau à Jérusalem
Rechercher

Quatre policiers blessés dans une attaque au couteau à Jérusalem

Le terroriste a été blessé lors de l'attentat mené tard dans la soirée dans un poste de police du sud de la capitale ; l'un des policiers aurait été blessé par un tir ami

Des agents de la police des frontières sur les lieux d'une attaque au couteau dans un poste de police dans le quartier d'Armon Hanatziv, à Jérusalem, le 14 novembre 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
Des agents de la police des frontières sur les lieux d'une attaque au couteau dans un poste de police dans le quartier d'Armon Hanatziv, à Jérusalem, le 14 novembre 2018. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Quatre policiers ont été blessés dans une attaque à l’arme blanche présumée menée mercredi soir dans un commissariat du quartier d’Armon Hanatziv, dans le sud de Jérusalem.

La police a indiqué que le terroriste est arrivé au poste de police et a attaqué trois policiers, les blessant légèrement. Les policiers ont ouvert le feu et grièvement blessé l’attaquant.

Durant l’altercation, un quatrième policier a été légèrement blessé par des éclats de balle tirées par ses collègues.

L’homme a été neutralisé sur place, a indiqué la police.

Selon la police, le terroriste a été arrêté et la sécurité a été renforcée dans la région.

Micky Rosenfeld, porte-parle de la police, a indiqué que les forces de l’ordre passent la région au peigne fin afin de s’assurer qu’aucune autre personne ne soit impliquée dans l’attaque.

Le quartier d’Armon Hanatziv, dont certaines zones se trouvent dans l’ancien no man’s land situé entre Jérusalem Est et Jérusalem Ouest, a été le théâtre de plusieurs attaques ces dernières années, notamment dans le cadre d’une vague d’attaques au couteau meurtrière entre 2015 et 2016.

En janvier 2017, un terroriste palestinien avait foncé à bord de son camion dans un groupe de soldats qui se rendaient sur une célèbre promenade du quartier. L’attaque au camion-bélier avait fait quatre morts.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...