Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Deux soldats tués à Gaza, portant le bilan de l’opération terrestre de l’armée à 82 morts

L'armée avait précédemment annoncé la mort au combat de cinq soldats, dans la nuit de lundi à mardi, lors de combats contre le Hamas dans la bande de Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

L’armée israélienne a annoncé mardi la mort de deux autres soldats tués dans les combats dans la bande de Gaza, portant le bilan de l’opération terrestre à 82 militaires décédés.

Il s’agit du sergent-chef (réserviste) Matan Damari, 31 ans, commandant d’escouade dans la compagnie de reconnaissance du 215e régiment d’artillerie, de Dimona ; et du sergent maître (réserviste) Ilay Eliyahu Cohen, 23 ans, du 7008e bataillon de la 551e brigade, de Beit Nehemia.

Mardi matin, l’armée avait annoncé la mort au combat, la veille, de cinq soldats dans la bande de Gaza.

Quatre de ces soldats appartenaient au 53e bataillon de la 188e brigade blindée : il s’agit du capitaine Eitan Fisch, 23 ans, de Peduel ; de Yahel Gazit, 24 ans, de Rakefet ; du sergent-major Tuval Yaakov Tsanani, 20 ans, de Kiryat Gat ; et enfin du sergent Yakir Yedidya Schenkolewski, 21 ans, de Migdal Oz.

Le cinquième soldat mort au combat est le sergent-chef (rés.) Gil Daniels, 34 ans, du bataillon 6261 de la 261e brigade, originaire d’Ashdod.

Montage (de gauche à droite). Le Capitaine Yahel Gazit, le Sergent-chef (réserviste) Gil Daniels, le Capitaine Eitan Fisch, le Sergent Yakir Yedidya Schenkolewski et le Sergent-chef Tuval Yaakov Tsanani. L’armée israélienne a annoncé leur mort au combat à Gaza le 5 décembre 2023. (Crédit : armée israélienne)

Depuis le début de la guerre, le 7 octobre, Tsahal a annoncé la mort de 401 soldats. Parmi eux, 82 sont morts au cours de l’offensive terrestre dans la bande de Gaza. La grande majorité des autres ont été tués dans des combats avec des terroristes du Hamas dans le sud d’Israël, le jour de l’attaque initiale du Hamas, le 7 octobre.

Israël s’est donné pour mission de renverser le Hamas après les massacres perpétré par le groupe terroriste, le 7 octobre dernier, date à laquelle 3 000 terroristes ont fait irruption en territoire israélien et massacré près de 1 200 personnes, essentiellement des civils, et pris 240 personnes en otage.

L’armée a élargi ses opérations vers le sud de la bande de Gaza, ou les chefs du Hamas se cacheraient.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.