Deux suspects pour meurtre, dont un mineur, extradés depuis la Russie
Rechercher

Deux suspects pour meurtre, dont un mineur, extradés depuis la Russie

Ils sont accusés d'être impliqués dans le meurtre d'un homme à Petah Tikva et avaient fui le pays pour échapper à la justice

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

L'un des deux suspects (au centre) d'un meurtre à Petah Tivka, extradé depuis la Russie et arrêté à l'atterrissage en Israël, le 31 octobre 2019. (Crédit : police israélienne)
L'un des deux suspects (au centre) d'un meurtre à Petah Tivka, extradé depuis la Russie et arrêté à l'atterrissage en Israël, le 31 octobre 2019. (Crédit : police israélienne)

Deux personnes suspectées du meurtre brutal d’un homme au début de l’année ont été extradées de Russie et arrêté dès l’atterrissage jeudi, a fait savoir la police israélienne.

Âgés de 16 et 18 ans, ils avaient fui le pays après l’assassinat d’Adiel Torati, dans la ville de Petah Tikva, le 20 janvier dernier.

La police avait arrêté deux personnes après le meurtre et avait rapidement découvert au cours de l’enquête que deux autres suspects impliqués avaient pris la fuite, d’abord vers Ouman, en Ukraine, d’où ils se sont rendus en Russie.

La police israélienne a alerté les autorités, russes et les deux adolescents ont été arrêtés à leur arrivée en Russie, où ils ont été placés en détention pendant le processus d’extradition, a fait savoir la police.

L’un des deux suspects (au centre) d’un meurtre à Petah Tivka, extradé depuis la Russie et arrêté à l’atterrissage en Israël, le 31 octobre 2019. (Crédit : police israélienne)

« L’achèvement de la procédure aujourd’hui témoigne des efforts acharnés de la police, du bureau du procureur et des autorités, et de l’étroite coopération avec les autorités du reste du monde, sans limite de temps. »

Les deux suspects initiaux, arrêtés en Israël 10 jours après le meurtre de Torati, ont été inculpés en mai.

Selon les documents juridiques, trois des suspects – dont un mineur – étaient avec Torati dans un appartement quand une bagarre a éclaté. Les trois suspects auraient passé à tabac et attaqué Torati avec un cutter et une bouteille brisée, causant sa mort.

Avec le quatrième suspect, ils auraient alors enterré son corps dans une zone boisée à proximité. Le mineur et le quatrième suspect ont quitté le pays trois jours après les faits. Les deux autres ont été arrêtés et placés en détention.

Naama Issachar, condamnée à 7,5 ans de prison en Russie pour trafic de drogue présumé, sur une photo non datée. (Autorisation)

Cette extradition survient dans un contexte particulièrement tendu en lien avec une Israélo-américaine, Naama Issachar, condamnée il y a quelques semaines à 7 ans et demi de prison par un tribunal de Moscou, après que 10 grammes de marijuana ont été retrouvés dans sa valise durant une escale à Moscou, pendant qu’elle attendait son vol vers Israël après un séjour en Inde.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a officiellement demandé au président russe Vladimir Poutine de gracier Naama Issachar. Moscou a déclaré que le chef de l’Etat étudierait cette demande.

Aleksey Burkov durant une audience du tribunal en Israël. (Capture d’écran : Treizième chaîne)

De hauts responsables israéliens pensent que l’État russe utilise la jeune femme pour permettre le retour d’Alexeï Burkov, un informaticien qui doit bientôt être extradé d’Israël vers les États-Unis, où il est recherché pour détournement de fonds. D’après des médias israéliens, celui-ci pourrait être lié aux services de renseignements russes.

Le ministre de la Justice Amir Ohana a signé mercredi l’ordre d’extradition de Burkov, probablement pour accélérer la libération d’Issachar.

La famille d’Issachar a l’intention de déposer une requête auprès de la Haute Cour contre l’extradition de Burkov d’ici vendredi, a fait savoir la Douzième chaîne. Sa mère Yaffa, actuellement en Russie, a été autorisée à voir sa fille vendredi prochain, après qu’une visite lui a été refusée en début de semaine.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...