Egypte : au moins 3 policiers tués dans un attentat de l’EI dans le Sinaï
Rechercher

Egypte : au moins 3 policiers tués dans un attentat de l’EI dans le Sinaï

La branche égyptienne de l'Etat islamique a immédiatement revendiqué l'attaque

Un soldat égyptien dans le nord du Sinaï, le 30 janvier 2015. Illustration. (Crédit : Mohamed el-Shahed/AFP)
Un soldat égyptien dans le nord du Sinaï, le 30 janvier 2015. Illustration. (Crédit : Mohamed el-Shahed/AFP)

Au moins trois policiers ont été tués mercredi dans un attentat suicide dans le Sinaï, revendiqué immédiatement par la branche égyptienne de l’Etat islamique (EI) qui avait affirmé samedi être responsable du crash d’un avion russe ayant fait 224 morts, selon les médias d’Etat.

Selon l’agence de presse gouvernementale Mena, un kamikaze a fait exploser sa voiture piégée devant un établissement de la police à Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï, où l’armée combat l’EI et où l’Airbus russe s’est écrasé après s’être disloqué en plein vol samedi.

La télévision d’Etat Nile TV a parlé d’au moins trois policiers tués dans l’attentat d’Al-Arich.

Des responsables de la sécurité dans le Sinaï ont confirmé à l’AFP que cet attentat avait fait des morts.

Province du Sinaï, la branche égyptienne de l’EI qui commet quasi-quotidiennement des attentats et attaques meurtriers visant policiers et soldats, a immédiatement revendiqué l’explosion d’Al-Arich sur ses comptes Twitter habituels, affirmant qu’elle est le fait d’un kamikaze en représailles à « l’arrestation de femmes bédouines par les forces apostates » dans la région.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...