Rechercher

Élections législatives en France : la Licra propose un « pacte de fraternité »

L’association propose ce pacte "alors que certains candidats font de la division, de la xénophobie, du repli sur soi et du racisme les catalyseurs nauséabonds de leur campagne"

À l’occasion des élections législatives françaises le mois prochain, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) propose un « pacte de fraternité » à destination des candidats, que ceux-ci sont invités à signer.

L’association dit avoir voulu ce pacte « alors que certains candidats font de la division, de la xénophobie, du repli sur soi et du racisme les catalyseurs nauséabonds de leur campagne ».

Avec cinq propositions autour de cinq thèmes (réformer, responsabiliser, unir, éduquer et accueillir), ce pacte vise à « fixer les grands axes à suivre durant la prochaine législature afin de faire vivre et respecter les valeurs de l’universalisme républicain ».

« Les candidats à ces élections ont une responsabilité particulière : celle d’incarner pleinement les valeurs de la République au-delà de leur appartenance politique et de combattre, sans faiblesse, sans complaisance et sans ambiguïté, la prolifération des extrémismes », écrit la Licra.

« Nous avons vu s’affirmer, ces dernières années, une crise de confiance dans la démocratie représentative, les institutions et le monde politique en général. Dans un contexte de crises, des élus ont pu être menacés, insultés, parfois même agressés physiquement. D’exceptionnelle, la violence est devenue endémique, alors que les expressions racistes et antisémites inspirent dorénavant, de manière tristement récurrente, propos, discours et débats publics. »

« Profondément attachée aux valeurs et principes républicains, inquiète des manifestations identitaires, communautaristes et séparatistes qui remettent en cause le pacte social qui fonde notre démocratie, convaincue du rôle clé joué par les élus dans la République, la Licra appelle aujourd’hui les candidats à la députation à soutenir son Pacte de Fraternité. »

« Nous attendons d’eux qu’ils refusent explicitement les dérives populistes, comme celles véhiculées par la thèse complotiste du ‘grand remplacement’ ou les conceptions racialistes qui subdivisent l’humanité. »

« Les lois contre le racisme et le négationnisme ou encore la définition de l’antisémitisme de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA), adoptée par l’Assemblée nationale en 2019, constituent des outils indispensables dans ce combat. »

« Le racisme et l’antisémitisme ne sont pas des opinions mais des délits incompatibles avec la représentation nationale. »

« Nous estimons urgent de rendre, par un sursaut républicain, force, dignité, éthique et universalisme à la parole publique. Garants de l’héritage des Lumières, les représentants de la Nation ont une responsabilité essentielle dans le fait de faire advenir l’égalité réelle, protéger les libertés et créer les conditions de la fraternité, en s’opposant sans faiblesse et sans compromission aux extrémismes. »

Les cinq « engagements » proposés par la Licra sont les suivants :

« Engagement 1 : RÉFORMER Je m’engage à soutenir toute action portant sur un renforcement de l’arsenal juridique contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations.

Engagement 2 : RESPONSABILISER Je m’engage à soutenir toute action visant à améliorer la lutte contre la haine en ligne, notamment en responsabilisant les plateformes.

Engagement 3 : UNIR Je m’engage à soutenir toute action en faveur d’un renforcement de l’accompagnement de la jeunesse vers plus de solidarité.

Engagement 4 : ÉDUQUER Je m’engage à soutenir toute action pouvant redonner du sens à la citoyenneté, notamment par un renforcement de l’éducation à la laïcité.

Engagement 5 : ACCUEILLIR Je m’engage à soutenir toute action encourageant une politique digne d’accueil et d’intégration des réfugiés. »

Actuellement, 75 candidats ont signé le « pacte de fraternité » de la Licra.

Au début du mois, l’association a également annoncé avoir reconduit sa convention avec le ⁦club de football du Paris Saint-Germain⁩ « afin d’œuvrer ensemble pour combattre le racisme et l’antisémitisme ». Des actions seront ainsi menées en commun ces trois prochaines années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...