Elkin à Kensington : la Vieille Ville de Jérusalem n’est pas palestinienne
Rechercher

Elkin à Kensington : la Vieille Ville de Jérusalem n’est pas palestinienne

Le ministres des Affaires de Jérusalem a déclaré que Jérusalem est la capitale d'Israël depuis 3 000 ans et a appelé l'équipe royale à rectifier le document

Prince William, Duc de Cambridge commémore l'attentat du Manchester Arena, à Manchester le 22 mai 2018. (Crédit : AFP / Oli SCARFF)
Prince William, Duc de Cambridge commémore l'attentat du Manchester Arena, à Manchester le 22 mai 2018. (Crédit : AFP / Oli SCARFF)

Le ministre des Affaires de Jérusalem Zeev Elkin a critiqué le prince William pour avoir annoncé son passage dans la Vieille Ville de Jérusalem comme faisant partie de sa visite des Territoires palestiniens, et non pas d’Israël.

L’itinéraire royal, publié la semaine dernière par le palais de Kensington, a interpellé en Israël, parce que cela implique que le palais considère que la Vieille Ville est située dans les « Territoires palestiniens occupés ».

« Il est regrettable que la Grande-Bretagne choisisse de politiser la visite royale », a déclaré Elkin selon le site Ynet. « Jérusalem unifiée est la capitale d’Israël depuis 3 000 ans et aucune déformation dans l’itinéraire ne changera cette réalité. »

Elkin, qui a récemment annoncé qu’il briguait la mairie de Jérusalem aux élections d’octobre, a ajouté qu’il s’attend « à ce que l’équipe du prince corrige cette déformation ».

Zeev Elkin, ministre de Jérusalem, pendant une cérémonie d’hommage aux vétérans de la guerre des Six Jours sur la Colline des Munitions de la capitale, pour le 50e anniversaire de la guerre de 1967, le 23 mai 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

La majeure partie de la communauté internationale ne reconnait pas l’annexion de Jérusalem Est par Israël, ou la Vieille Ville est située.

Selon l’itinéraire de la visite régionale du 24 au 28 juin, le duc de Cambridge se rendra d’abord en Jordanie, puis en Israël du 25 au 27 juin.

Le 27 juin, « le programme passera à l’étape suivante – les Territoires palestiniens occupés », et le 28 juin, le prince William, second dans l’ordre de la succession au trône, recevra « un court briefing sur l’histoire et la géographie de la Vieille Ville de Jérusalem depuis un point d’observation du mont des Oliviers », a déclaré le Palais de Kensington.

Ynet a signalé que William est attendu au mont du Temple, à l’Eglise du Saint-Sépulcre et Église Saint-Jean-Baptiste, ainsi qu’au mur Occidental, qui sont tous situés dans la Vieille Ville. Aucun de ces lieux n’ont été spécifiquement listés dans l’itinéraire fourni par le palais.

Des sources à Jérusalem ont expliqué que ces lieux n’ont pas été officiellement annoncés, en raison de la sensibilité politique. L’une des sources a confié à Ynet que la visite au mur Occidental resterait discrète, pour éviter de l’association au passage dans les Territoires palestiniens.

Soldiers visiting the Mount of Olives overlooking the Old City of Jerusalem (photo credit: Kobi Gideon/Flash90)
Des soldats observant le mont du Temple depuis le Mont des Oliviers (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)

Israël a pris le contrôle de Jérusalem Est durant la guerre des Six Jours en 1967. Les Palestiniens revendiquent les quartiers de Jérusalem Est comme capitale de l’état auquel ils aspirent, tandis qu’Israël considère l’ensemble de la ville comme sa capitale éternelle.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...