Englman fustige la Knesset sur le retard du rapport sur la commission électorale
Rechercher

Englman fustige la Knesset sur le retard du rapport sur la commission électorale

Le rapport sur le système informatique de la CCE ne contiendrait pas de problèmes graves; selon un responsable de la CCE, cela pourrait servir à délégitimer les résultats du vote

Le contrôleur de l'État Matanyahu Englman lors du cinquième Forum mondial sur la Shoah au mémorial de la Shoah de Yad Vashem à Jérusalem, Israël, le 23 janvier 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)
Le contrôleur de l'État Matanyahu Englman lors du cinquième Forum mondial sur la Shoah au mémorial de la Shoah de Yad Vashem à Jérusalem, Israël, le 23 janvier 2020. (Yonatan Sindel/Flash90)

Le contrôleur de l’État, Matanyahu Englman, fait pression pour la publication immédiate d’un rapport sur les problèmes liés aux systèmes informatiques de la commission centrale électorale [CCE] lors des trois élections en Israël en 2019-2020, mais cette publication a été bloquée par la commission de contrôle de l’État de la Knesset.

M. Englman a demandé que le rapport, qui comporte des aspects de sécurité dont la publication doit être approuvée par la commission, soit publié avant l’élection de mardi, mais le chef de la commission, le député Elazar Stern (Yesh Atid), l’en a empêché, selon plusieurs médias.

Dans un communiqué vendredi, le bureau du contrôleur a déclaré à Kan news que « la tentative de minimiser la discussion du rapport traitant de la CCE est délibérément trompeuse… Nous ne pouvons qu’exprimer notre étonnement que le droit du public à savoir ne soit pas [respecté] ».

Un responsable anonyme de la CCE a déclaré à Calcalist au début du mois que la publication du rapport immédiatement avant l’élection « pourrait être une aubaine pour ceux qui souhaitent délégitimer les résultats de l’élection à tout prix. »

Le député de Yesh Atid Elazar Stern lors d’une rencontre de la commission des Affaires étrangères et de la Défense à la Knesset, le 13 novembre 2017. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Le fonctionnaire a déclaré que le moment de la publication du rapport prévu peu avant le nouveau vote était discutable en soi, d’autant plus que « tous les responsables professionnels affirment que le rapport ne contient pas de questions nécessitant un amendement immédiat. »

Selon Calcalist, les deux parties s’accordent à dire que le rapport ne contient pas de conclusions sérieuses contre la CCE.

Les systèmes informatiques de la CCE ont fait l’objet d’un examen minutieux lors de l’élection d’avril 2019, lorsque des données erronées ont été publiées sur le site officiel de la commission, entraînant des différences entre les résultats affichés et les résultats officiels.

La CCE a déclaré à l’époque que les erreurs sur le site étaient le résultat d’un problème de logiciel qui empêchait le site d’afficher le décompte des voix en temps réel, et qu’il ne s’agissait pas d’un problème lié au décompte des voix lui-même.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...