Erdogan critique la flottille pour Gaza qui avait déclenché la crise avec Israël
Rechercher

Erdogan critique la flottille pour Gaza qui avait déclenché la crise avec Israël

Après la réconciliation avec Jérusalem, le président turc déclare que les activistes de 2010 n’avaient pas demandé sa permission

Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours adressé aux mukhtars (dirigeants des gouvernements locaux) au complexe présidentiel d'Ankara, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP/Adem Altan)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'un discours adressé aux mukhtars (dirigeants des gouvernements locaux) au complexe présidentiel d'Ankara, le 16 mars 2016. (Crédit : AFP/Adem Altan)

Avec la finalisation de l’accord entre Israël et la Turquie, le président turc Recep Tayyip Erdogan a pour la première fois fustigé le groupe responsable de la flottille pour Gaza de 2010, qui a déclenché des années de dissensions entre les deux pays.

Erdogan, qui a été attaqué par la Fondation pour l’aide humanitaire (IHH) pour la signature de l’accord avec Israël, a déclaré mercredi que l’association humanitaire n’avait pas à le critiquer, puisque ses actions non sanctionnées étaient la cause d’années de crise diplomatique.

« Avez-vous demandé ma permission avant de lancer la flottille ? », a déclaré Erdogan pendant un repas de rupture du jeûne du Ramadan à sa résidence d’Ankara. « Quand vous lancez une flottille, vous devez demander [une permission]. »

Il a ajouté qu’à ce moment de la flottille, « nous apportions déjà le même montant d’aide humanitaire à Gaza, mais sans en faire [un spectacle] », selon le journal turc Daily Sabah.

« A présent nous avons la promesse d’Israël, toutes les livraisons d’aide à Gaza seront autorisées à partir de maintenant », a déclaré Erdogan.

L’IHH s’était plaint ses derniers jours que l’accord équivalait à accepter le blocus de Gaza par Israël. Israël affirme que les restrictions sont nécessaires pour empêcher du matériel qui pourrait être utilisé à des fins militaires d’entrer dans la bande de Gaza, dirigée par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...