Erekat exhorte à « mettre totalement fin à l’occupation israélienne »
Rechercher

Erekat exhorte à « mettre totalement fin à l’occupation israélienne »

"L'approche multilatérale de l'initiative française est nécessaire afin de nous fournir un mécanisme clair de mise en œuvre et de suivi," a déclaré le numéro 2 de l'OLP

Saeb Erekat, secrétaire général de l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP). (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Saeb Erekat, secrétaire général de l'Organisation de la libération de la Palestine (OLP). (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Retranscription du communiqué de l’Organisation de Libération de la Palestine par Saeb Erekat suite à la conférence inter-ministérielle à Paris du 3 juin 2016 :

« La réunion de Paris est une étape très importante et son message est clair : Si Israël est autorisé à poursuivre sa colonisation et l’apartheid politique en Palestine occupée, l’avenir sera propice à plus d’extrémisme et d’effusion de sang plutôt qu’à la coexistence et à la paix.
 
Ce qui est nécessaire, c’est un véritable mécanisme pour mettre totalement fin à l’occupation israélienne qui a commencé en 1967 et de résoudre toutes les questions de statut final basé sur le droit international ; y compris un calendrier précis et limité pour sa mise en œuvre.
 
Nous avons négocié bilatéralement avec Israël, la puissance occupante, depuis plus de deux décennies, mais ils continuent de violer tous les accords que nous avons signés. En fait, le nombre de colons israéliens illégaux en Palestine occupée a augmenté de près de 200 000 à plus de 600 000 au cours des 20 dernières années de pourparlers bilatéraux.
 
Un meilleur avenir pour cette région ne peut être atteint que si le peuple palestinien est traité avec dignité, l’égalité et la justice. La communauté internationale a la responsabilité de cesser de traiter Israël comme un Etat [qui serait] au-dessus de la loi.
 
L’approche multilatérale de l’initiative française est nécessaire afin de nous fournir un mécanisme clair de mise en œuvre et de suivi.
 
La principale exigence pour la paix et la stabilité régionale est la paix entre Israéliens et Palestiniens. Il ne s’agit pas de réinventer quoi que ce soit, mais plutôt de mettre en oeuvre ce que le peuple palestinien mérite à juste titre. Il est grand temps de rattraper le retard pour le peuple palestinien pour qu’il vive en liberté et en sécurité. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...