Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Excuses de Tsahal pour un entraînement simulant l’enlèvement de Palestiniens par des résidents d’implantations

Le chef d'État-major a présenté des excuses suite aux vives critiques adressées par des députés et militants israéliens d'extrême-droite

Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, s'exprime lors d'une conférence militaire, le 6 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)
Le chef d'état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, s'exprime lors d'une conférence militaire, le 6 février 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a présenté des excuses pour un entraînement militaire effectué hier, au cours duquel les soldats ont simulé des enlèvements de Palestiniens en Cisjordanie par des résidents d’implantations.

« L’armée israélienne se bat dans tous les domaines, et en Judée-Samarie [Cisjordanie], nos soldats sont confrontés à un terrorisme brutal dans un environnement complexe. L’exercice qui s’est déroulé hier a été conçu pour préparer nos unités à faire face à des scénarios très divers, dans le but d’améliorer leur préparation », a déclaré Halevi lors d’une visite dans la bande de Gaza aujourd’hui.

« Toutefois, le scénario en question n’aurait pas dû donner lieu à un exercice et constitue manifestement une erreur », a déclaré Halevi.

« Nous allons enquêter et nous renseigner : nous sommes désolés pour tous ceux que cela a blessé », a-t-il poursuivi.

Il a ajouté que les soldats en Cisjordanie, dirigés par le chef du Commandement central, le général de division Yehuda Fox, « travaillent jour et nuit et risquent leur vie pour la sécurité des habitants ».

Cet exercice a donné lieu à de sévères critiques de la part de députés et militants d’extrême droite, qui l’ont qualifié d’« irréaliste », même si de tels actes ont déjà été commis par des extrémistes juifs par le passé, comme par exemple l’enlèvement et le meurtre de Mohammed Abu Khdeir en 2014.

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait exigé une enquête de Tsahal sur cet entraînement.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.