Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Expo photos sur la place Habima d’Israéliens luttant pour la libération d’otages

Le projet "Incomplete" présente 23 photos illustrant les efforts déployés pour obtenir la libération des otages et le soutien aux familles confrontées à l'absence de leurs proches

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Une photographie de l'exposition en plein air "Incomplete", présentant des clichés des manifestations israéliennes en faveur de la libération des otages, qui se tient jusqu'au 29 juin 2024 sur la place Habima de Tel Aviv (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)
Une photographie de l'exposition en plein air "Incomplete", présentant des clichés des manifestations israéliennes en faveur de la libération des otages, qui se tient jusqu'au 29 juin 2024 sur la place Habima de Tel Aviv (Crédit : Jessica Steinberg/Times of Israel)

La place Habima, au centre de Tel Aviv, a été le théâtre de certaines des plus grandes manifestations israéliennes au fil des ans, mais l’espace a rarement été utilisé par les familles et les Israéliens qui se rassemblent régulièrement pour manifester en faveur de la libération des 121 otages encore retenus dans la bande de Gaza ou pour dénoncer le gouvernement.

Une nouvelle exposition vient donner un avant-goût de ces rassemblements déchirants à Habima, en présentant une série d’une vingtaine de photographies agrandies de manifestations, d’activités, d’événements et de personnes qui se recueillent, pleurent et appellent à la libération des otages.

Les 23 photos qui ornent la place dans le cadre de l’exposition « Incomplete » ont été sélectionnées par les organisateurs parmi des centaines d’images envoyées par des photographes en réponse à un appel à témoins, en photos, sur tout ce a trait à la crise des otages.

Les photos choisies représentent les efforts continus de la société israélienne pour libérer les otages et soutenir leurs familles. Elles visent à montrer que les personnes retenues en captivité [par le groupe terroriste palestinien du Hamas] à Gaza manquent à leurs familles, à leurs amis et à leurs communautés, expliquent les organisateurs.

Sponsorisée par la Banque Hapoalim, la compagnie de carnets de voyage Yoman Masa et le Forum des otages et des disparus, l’exposition « Incomplete » est ouverte au public à toute heure de la journée jusqu’au 29 juin.

L’exposition est située à côté de Gan Yaakov ou Jardin de Jacob, un petit parc urbain ombragé situé derrière le pavillon Eyal Ofer et le complexe Habima Square.

L’espace a été conçu par l’architecte Yaakov Rechter et l’architecte paysagiste Abraham Karavan et nommé en l’honneur de Yaakov Sourasky, le fils du banquier mexicain Elias Sourasky, qui a fait don des fonds nécessaires à sa construction.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.