Fêtes juives : Un jeune prodige israélien des échecs absent des championnats
Rechercher

Fêtes juives : Un jeune prodige israélien des échecs absent des championnats

Yair Hoffman a refusé des invitations pour participer à des tournois en Inde et en Slovaquie pour des championnats du monde et d'Europe

Yair Hoffman, le jeune prodige israélien es échecs, à gauche, et le sponsor ISraèel Zeira. (Crédit: Be'Emunah via JTA)
Yair Hoffman, le jeune prodige israélien es échecs, à gauche, et le sponsor ISraèel Zeira. (Crédit: Be'Emunah via JTA)

JTA — Un jeune prodige israélien de 14 ans a refusé des voyages payés en Inde et en Slovaquie pour participer à des tournois d’échecs parce qu’elles auront lieu pendant des fêtes juives.

Yair Hoffman va au lycée religieux Tzviah à Petah Tikva, à proximité de Tel Aviv. Cette semaine, il a refusé une invitation pour aller jouer au Championnat européen de jeunes qui aura lieu à Bratislava en août, parce qu’il y aura des parties qui tombent un Shabbat et Tisha b’Av, un jour de jeûne et de recueillement pour marquer des drames historiques, principalement la destruction des Premier et Deuxième Temples.

Hoffman a également refusé une offre pour participer au Championnat du monde d’échecs pour jeunes prévu en octobre en Inde parce que certaines parties auront lieu durant Yom Kippour, le jour du Grand pardon, certainement le jour le plus saint du calendrier juif.

Hoffman a remporté le Championnat d’échecs d’Israël dans sa tranche d’âge et a fait match nul contre l’ancien champion du monde Viswanathan Anand. Il a discuté avec les organisateurs sur la possibilité de lui accorder, ainsi qu’à ses adversaires, un match nul technique pour les matchs prévus pendant le Shabbat. Hoffman s’est retiré quand il s’est avéré que cette solution n’était pas envisageable.

Israel Zeira, le PDG de Bemunah, un promoteur immobilier qui se spécialise sur les communautés religieuses en Israël, a financé la participation d’Hoffman à un autre tournoi international d’échecs qui doit avoir lieu ce mois en Pologne. Le tournoi international en mémoire d’Irena Warakomska ne tombe pas pendant Shabbat ou tout autre jour où les Juifs pratiquants évitent de travailler et de faire d’autres activités.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...