France/Élections: Des candidats de gauche accusés d’antisémitisme et d’islamisme
Rechercher

France/Élections: Des candidats de gauche accusés d’antisémitisme et d’islamisme

Ali Besli, candidat remplaçant aux prochaines élections départementales sur une liste du Loiret, est accusé d’avoir exprimé des positions complotistes et antisémites sur Facebook

Ali Besli, candidat remplaçant aux prochaines élections départementales sur une liste du Loiret en lien avec des partis de gauche, est accusé d’avoir exprimé des positions complotistes et antisémites sur les réseaux sociaux.
Ali Besli, candidat remplaçant aux prochaines élections départementales sur une liste du Loiret en lien avec des partis de gauche, est accusé d’avoir exprimé des positions complotistes et antisémites sur les réseaux sociaux.

Ali Besli, un candidat remplaçant aux prochaines élections départementales sur une liste du Loiret en lien avec des partis de gauche, est accusé d’avoir exprimé des positions complotistes et antisémites sur les réseaux sociaux.

Un compte, « 2eme DB73 », accuse l’homme d’avoir notamment publié des textes de propagande anti-israélienne et d’avoir relayé une prière appelant à la destruction de l’État d’Israël et de ses habitants, un post espérant que les Israéliens « se noieront dans le sang qu’ils ont versé » et des appels au boycott de la France.

L’homme est aussi accusé d’avoir partagé des articles complotistes et des fausses informations sur son compte Facebook.

Si sa liste, conduite par Philippe Le Dem et Marie-Line Houdou, est officiellement sans étiquette, elle est très proche du parti Europe Écologie-Les Verts.

Ces derniers jours, deux autres candidats aux prochaines élections au profil troublant ont fait l’objet de signalements par le même compte Twitter.

Mi-mai, Abdelaziz Hafidi a été exclu de la liste EELV-LFI-Génération.s pour les élections régionales. L’homme a été accusé d’avoir exprimé des idées islamistes.

Jeber Trad, candidat écologiste aux départementales, sur le canton de Dreux 1, a lui aussi perdu le soutien des mouvements Génération Écologie et Eure-et-Loir Écologie, en raison de « prises de position inqualifiables » sur les réseaux sociaux, en lien avec l’islam radical.

« Les ‘cas isolés’ sont tellement peu isolés chez EELV qu’on finirait pas penser qu’ils sont juste un peu moins prudents que d’autres. Exceptions regrettables ou révélateurs d’une tendance ? », a réagi sur Twitter Gilles Clavreul, délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme de 2015 à 2017 et cofondateur du Printemps républicain.

« Bonjour EELV, comment allez-vous mal ? Manifestement, l’un de vos candidats, Ali Besli, est un antisémite avéré, négationniste, complotiste, qui appelle au boycott des produits français. Sincèrement, si vous aviez fait le ménage EN AMONT, on aurait gagné un temps fou », a lui commenté l’écrivain Raphaël Enthoven.

Les élections régionales et départementales auront lieu en France le 20 juin prochain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...