Israël en guerre - Jour 254

Rechercher

Funérailles d’un Palestinien de 3 ans accidentellement tué par des tirs israéliens

Mohammed al-Tamimi est décédé après avoir été blessé lors d'échanges de tirs entre des soldats israéliens et des Palestiniens armés dans le secteur de l'implantation de Neve Tzuf

La mère (C) de Mohammed Haitham al-Tamimi, un garçon palestinien de 2,5 ans abattu accidentellement par Tsahal une semaine plus tôt, porte son corps lors des funérailles dans le village de Nabi Saleh, le 6 juin 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)
La mère (C) de Mohammed Haitham al-Tamimi, un garçon palestinien de 2,5 ans abattu accidentellement par Tsahal une semaine plus tôt, porte son corps lors des funérailles dans le village de Nabi Saleh, le 6 juin 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

Des centaines de Palestiniens ont participé mardi en Cisjordanie aux funérailles d’un garçon de trois ans, décédé après avoir été accidentellement touché par balle par l’armée israélienne la semaine dernière.

Mohammed al-Tamimi, originaire du village de Nabi Saleh près de Ramallah, est décédé lundi dans un hôpital israélien où il avait été transféré après avoir été blessé lors d’échanges de tirs entre des soldats israéliens et des Palestiniens armés dans le secteur de l’implantation de Neve Tzuf (Halamish), d’après l’armée.

Celle-ci a dit « regretter le mal causé aux non-combattants » et passer en revue le comportement des soldats, après quoi une décision sera prise quant à l’ouverture d’une enquête et à d’éventuelles inculpations.

Mohammed al-Tamimi était « un enfant merveilleux », a déclaré à l’AFP sa mère, Marwa al-Tamimi, lors de ses funérailles. « Tout le monde l’aimait et il aimait tout le monde (…) Il voulait tout le temps jouer dehors et ne voulait pas rentrer à la maison ».

L’armée israélienne se tenait non loin du cortège funèbre et bloquait l’une des principales entrées du village, selon ces journalistes sur place.

Plusieurs Palestiniens ont été blessés lors d’affrontements avec l’armée israélienne près du village de Nabi Saleh, en Cisjordanie, lors des funérailles, selon les médias palestiniens.

Selon l’agence de presse officielle palestinienne Wafa, une personne a été touchée au pied par des tirs réels, une autre a été touchée par une balle en caoutchouc, et un certain nombre d’autres personnes ont été traitées par des médecins pour inhalation de gaz lacrymogène.

Un porte-parole de l’armée israélienne a déclaré au Times of Israel que l’armée examinait les circonstances de ces heurts.

https://twitter.com/SerajSat/status/1666031838123507716

La dépouille du petit garçon, enveloppée dans un drapeau palestinien et surmontée d’une couronne de fleurs, a été transportée à travers son village, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Des personnes en deuil portent le corps de Mohammed Haitham al-Tamimi, âgé de deux ans et demi, lors de ses funérailles dans le village de Nabi Saleh en Cisjordanie, le 6 juin 2023. (Crédit : AHMAD GHARABLI / AFP)

« Je veux un procès international. Ça suffit, chaque jour on entend qu’un enfant ou une famille tombe en martyr », a déploré Marwa al-Tamimi, dont le mari a également été blessé par balle dans l’incident.

Selon l’armée, des Palestiniens armés ont ouvert le feu jeudi soir en direction de l’implantation de Neveh Tzuf et « des soldats postés près de la communauté ont riposté en tirant un certain nombre de balles », blessant les deux Palestiniens.

D’après Marwa al-Tamimi, son époux Haitham était sorti avec son fils pour déplacer sa voiture, craignant qu’elle soit endommagée par des soldats se trouvant à proximité.

« On a tiré en sa direction lorsqu’il a allumé les phares », a-t-elle relaté à l’AFP. Les soldats « ont tiré en leur direction pendant un moment, ils ne pouvaient pas sortir de la voiture (…) Alors je me suis réfugiée « à l’intérieur (de la maison) ».

Lundi soir, un haut responsable palestinien, Hussein al-Sheikh, a exprimé sa colère sur Twitter.

« Il [Tamimi] est mort sous les balles des soldats de l’occupation israélienne ! !! Que vont dire les autorités d’occupation à son sujet ? Vont-elles le qualifier de terroriste ? Est-ce qu’il met en danger la vie de leurs soldats ? »

L’envoyé spécial des Nations unies au Moyen-Orient, Tor Wennesland, et la délégation de l’Union européenne auprès des Palestiniens ont tous deux demandé que des comptes soient rendus à la suite de ce décès.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont vives depuis un an, l’armée israélienne menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, à la suite d’une série d’attentats terroristes palestiniens meurtriers.

Depuis le début de l’année, les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 20 morts et plusieurs blessés graves. Au moins 115 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués au cours de cette période, la plupart d’entre eux lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.