Rechercher

Fusillade dans la ville bédouine de Rahat : un homme tué par balle et 7 blessés

La police explique qu’un conflit entre deux familles a dégénéré en échange de tirs, dernier exemple en date de violence meurtrière au sein de la communauté arabe

La police sur la scène d'un homicide dans la ville bédouine de Rahat, le 21 juillet 2022. (Crédit : Police israélienne)
La police sur la scène d'un homicide dans la ville bédouine de Rahat, le 21 juillet 2022. (Crédit : Police israélienne)

Un homme a été abattu et sept personnes ont été blessées par balle, jeudi, dans la ville bédouine de Rahat, dans le sud du pays.

Wasam Kalil Abu Ajmi, 26 ans, est présenté par le site d’information Ynet comme la dernière victime des violences au sein de la communauté arabe, qui ont déjà coûté la vie à des dizaines de personnes depuis le début de l’année.

Les services de secours du Magen David Adom ont indiqué que, parmi les blessés, se trouvait un homme de 30 ans, dans un état grave.

Deux hommes, de 20 et 60 ans, une femme de 40 ans et d’autres ont été légèrement blessés, selon le MDA.

La police israélienne a précisé que l’enquête préliminaire s’orientait vers l’hypothèse d’un conflit entre familles.

L’incident survient au moment-même où les autorités font en sorte de mettre un terme à la série de crimes violents qui endeuille la communauté arabe israélienne, et a fait quatre morts en l’espace de 48 heures en l’espace d’un week-end, plus tôt ce mois-ci.

The Bedouin city of Rahat in the northern Negev. (photo credit: Yossi Zamir/Flash90)
La ville bédouine de Rahat dans le nord du Neguev (Crédit photo: Yossi Zamir / Flash90)

La semaine dernière, une autre fusillade à Rahat a fait une victime, un homme de 23 ans, décédé des suites de ses blessures par balles.

Selon le groupe Abraham Initiatives, une ONG qui lutte contre la violence au sein de la communauté arabe, depuis le début de 2022, plus de 50 Arabes et Palestiniens ont été tués dans des circonstances violentes ou liées à la criminalité en Israël, principalement lors de fusillades.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...