Gabbay critique Netanyahu pour son échec à stopper les tirs de roquettes
Rechercher

Gabbay critique Netanyahu pour son échec à stopper les tirs de roquettes

Ces dernières semaines, le chef du parti Travailliste a appelé le Premier ministre à prendre des actions plus fermes à Gaza, l'accusant "d'être faible".

Le chef de l'Union sioniste Avi Gabbay (deuxième à gauche) et le ministre de la Défense  Amir Peretz, 2ème à droite, en visite sur la frontière de Gaza le 26 décembre 2017 (Autorisation/Union sioniste)
Le chef de l'Union sioniste Avi Gabbay (deuxième à gauche) et le ministre de la Défense Amir Peretz, 2ème à droite, en visite sur la frontière de Gaza le 26 décembre 2017 (Autorisation/Union sioniste)

Le chef de l’Union sioniste Avi Gabbay a critiqué samedi le Premier ministre Benjamin Netanyahu pour sa gestion des tirs sporadiques de roquettes qui ont émané de la bande de Gaza ces dernières semaines, disant que Netanyahu avait gardé le silence sur la question parce que le gouvernement a échoué à gérer le problème.

« Depuis trois semaines, il y a eu des tirs de roquettes depuis Gaza et le Premier ministre reste silencieux », a indiqué Gabbay qui s’exprimait lors d’un événement culturel organisé dans la ville de Shoham, dans le centre du pays.

« Pourquoi ? Parce que c’est un échec et le Premier ministre est un bon militant que ne veut pas être connecté à l’échec », a-t-il dit.

Ces dernières semaines, Gabbay a appelé Netanyahu à prendre des actions plus fermes à Gaza, l’accusant « d’être faible ».

Toutefois, l’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon, un critique fervent de Netanyahu, a vivement recommandé la prudence, disant qu’un éventuel conflit avec le Hamas devait être reporté aussi longtemps que possible.

L’ancien ministre de la Défense Moshe Yaalon s’exprime lors d’un rassemblement contre la corruption au gouvernement, à Jérusalem, le 23 décembre 2017. (Crédit : Hadas Parush / Flash90)

« Tant que nous pourrons maintenir une situation sécuritaire décente, nous devrons le faire », a-t-il dit, s’exprimant lors d’un événement similaire au Kibboutz Yagur. « Tant que le Hamas traitera avec eux, nous devons les laisser faire », a-t-il dit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...