Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

Gallant : Les combats à Gaza reprendront « avec intensité » après la trêve temporaire

Tsahal tiendra ses positions au nord de Gaza durant la pause ; un tunnel dans une mosquée, et des lance-roquettes à côté de maisons découverts à Jabaliya ; le directeur de Shifa arrêté

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'adressant aux troupes de l'unité commando Shayetet 13, le 23 novembre 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Yoav Gallant s'adressant aux troupes de l'unité commando Shayetet 13, le 23 novembre 2023. (Crédit : Ariel Hermoni/Ministère de la Défense)

À l’approche d’une pause de plusieurs jours dans les combats dans la bande de Gaza, le ministre de la Défense Yoav Gallant a déclaré jeudi qu’une fois que la « courte » trêve temporaire avec le Hamas aura pris fin, l’armée reprendra « avec intensité » pendant au moins deux mois supplémentaires.

« Ce que vous verrez dans les prochains jours, c’est d’abord la libération d’otages. Ce répit sera de courte durée », a déclaré Gallant aux troupes de la marine du commando d’élite Shayetet 13.

« Ce qui vous est demandé pendant ce répit, c’est de vous organiser, de vous préparer, d’enquêter, de vous réapprovisionner en armes et de vous préparer à poursuivre. »

« Il y aura une suite, car nous devons achever la victoire et créer l’impulsion nécessaire pour les prochains groupes d’otages, qui ne reviendront que sous la pression », a-t-il ajouté.

L’accord, conclu sous la médiation du Qatar et des États-Unis, prévoit la libération par le Hamas de 50 femmes et enfants israéliens pris en otage le 7 octobre, sur quatre jours, en échange d’une accalmie des combats pendant cette période et de la libération de 150 prisonniers palestiniens détenus par Israël pour des délits de terrorisme ou d’atteinte à la sécurité, tous femmes ou mineurs.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, a fait écho aux commentaires de Gallant plus tôt dans la journée, affirmant que l’armée « ne met pas fin à la guerre ».

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, le lieutenant-général Herzi Halevi, s’entretenant avec des troupes dans la bande de Gaza, le 21 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

« Nous essayons de lier les objectifs de la guerre, de sorte que la pression de l’opération terrestre permette également d’atteindre l’objectif de cette guerre, de créer les conditions pour la libération des otages enlevés », a déclaré Halevi lors d’une visite à Gaza.

« Nous ne mettons pas fin à la guerre. Nous continuerons jusqu’à la victoire, en progressant et en continuant dans d’autres zones contrôlées par le Hamas », a-t-il ajouté.

Ces propos ont été tenus quelques heures après qu’un porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar a confirmé que la trêve temporaire entre Israël et le Hamas entrera en vigueur vendredi à 7h. Le premier groupe de 13 otages israéliens sera libéré vendredi à 16h.

Pendant le cessez-le-feu temporaire, les troupes de Tsahal tiendront leurs positions à l’intérieur de la bande de Gaza, a confirmé jeudi soir le porte-parole de Tsahal, le contre-amiral Daniel Hagari. « Prendre le contrôle du nord de la bande de Gaza est la première étape d’une longue guerre, et nous nous préparons pour les étapes à venir », a-t-il déclaré.

L’entrée d’un tunnel du Hamas à l’intérieur d’une mosquée à Jabaliya, dans le nord de Gaza, sur une photo publiée le 23 novembre 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Hagari a également prévenu qu’il pourrait y avoir des développements inattendus pendant la trêve, et que le Hamas tentera d’utiliser la « terreur psychologique » contre le peuple israélien.

Jeudi, les troupes de la brigade Nahal ont également découvert un tunnel du groupe terroriste palestinien à l’intérieur d’une mosquée et des lance-roquettes à proximité de maisons lors d’opérations dans le camp de Jabaliya, au nord de Gaza et combattu des terroristes du Hamas à la périphérie de Jabaliya.

Les troupes ont découvert dans la zone six ouvertures de tunnel, dont une dans une mosquée. Un certain nombre de dispositifs de tirs de roquettes et d’armes ont été découverts dans un verger à côté de la mosquée et de sites civils, notamment des maisons, selon l’armée israélienne.

Toujours à Jabaliya, les soldats de la 401e brigade ont localisé quatre tunnels « importants » creusés profondément sous terre, ainsi qu’une cachette d’armes dissimulée sous les lits des enfants d’un membre important du Hamas et dans des placards.

Les tunnels étaient reliés à un réseau électrique et l’armée a confirmé qu’ils étaient utilisés par le Hamas. L’un d’entre eux a été découvert lors d’une perquisition au domicile d’un autre membre important du groupe terroriste. Au domicile du premier responsable, outre des armes, les troupes ont trouvé des documents et des plans de bataille, qui ont été transférés aux agences de renseignement pour examen.

Les troupes ont également trouvé des puits utilisés pour lancer des roquettes, ainsi que des roquettes à longue portée du type de celles utilisées pour viser le centre d’Israël.

Jeudi, Tsahal a également diffusé de nouvelles images de l’unité d’élite Egoz opérant dans le camp de Shati à Gaza, montrant des frappes ciblées ainsi que des caches du Hamas capturées et des armes et équipements militaires saisis.

Alors que les troupes de Tsahal continuaient de combattre les terroristes du Hamas dans toute la bande de Gaza, le directeur de l’hôpital al-Shifa a été arrêté, soupçonné d’avoir permis au Hamas d’utiliser l’hôpital comme centre d’opérations. Plusieurs autres hauts responsables de l’hôpital ont également été arrêtés.

Une déclaration commune de Tsahal et de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet a indiqué que Mohammad Abu Salmiya avait été arrêté et qu’il était interrogé après la découverte de « nombreuses preuves » attestant que l’hôpital a été utilisé comme centre de commandement pour le Hamas sous sa direction. Le groupe terroriste utilisait de nombreuses ressources de l’hôpital, notamment l’électricité, pour entretenir un système de tunnels sous l’établissement, est-il précisé dans la déclaration.

Le Dr. Mohammad Abu Salmiya, directeur de l’hôpital al-Shifa dans la ville de Gaza, donnant un point de presse concernant les répercussions de la pénurie de carburant sur l’hôpital, le 1er novembre 2023. (Crédit : HO/Hamas Media Office/AFP Photo)

À une dizaine de kilomètres au nord de l’hôpital Shifa, à l’hôpital indonésien, un responsable du ministère de la Santé de Gaza, contrôlé par le Hamas, a déclaré qu’Israël avait ordonné une évacuation complète.

Le Dr. Munir al-Boursh, un responsable de l’établissement, a déclaré à la chaîne de télévision Al Jazeera que les responsables de l’hôpital essayaient d’organiser des bus pour évacuer quelque 200 patients, dont des personnes âgées et des enfants souffrant de brûlures.

Les combats font rage devant l’hôpital depuis des jours et des centaines de personnes ont déjà été évacuées vers le sud.

L’hôpital al-Shifa a été l’un des principaux axes de l’opération israélienne contre le groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza, déclenchée le 7 octobre lorsque quelque 3 000 terroristes ont pris d’assaut la frontière avec Israël et déclenché une attaque sans précédent contre les communautés du sud du pays, tuant 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et prenant au moins 240 otages.

Les soldats israéliens devant l’hôpital al-Shifa, à Gaza, le 22 novembre 2023. (Crédit : Victor R. Caivano/AP)

En réponse, Israël a juré d’éliminer le Hamas de Gaza et de mettre fin au règne de 15 ans du groupe terroriste, lançant une opération aérienne puis une incursion terrestre pour atteindre son objectif.

Depuis le début de la guerre, Israël a présenté des preuves corroborant ses allégations de longue date selon lesquelles le Hamas utilise l’hôpital al-Shifa comme plaque tournante opérationnelle et centre de commandement. Les États-Unis ont ensuite corroboré les preuves présentées par Israël.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.