Gantz à Netanyahu : pendant que j’étais dans la boue, tu apprenais la comédie
Rechercher

Gantz à Netanyahu : pendant que j’étais dans la boue, tu apprenais la comédie

Netanyahu lui répond avec virulence : ‘Honte à toi, je n'ai pas arrêté de risquer ma vie'

Benny Gantz, alors chef d'état-major Gen. Benny Gantz, aux côtés de Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie du Jour du souvenir, le 25 avril 2012. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash90)
Benny Gantz, alors chef d'état-major Gen. Benny Gantz, aux côtés de Benjamin Netanyahu lors d'une cérémonie du Jour du souvenir, le 25 avril 2012. (Crédit : Marc Israel Sellem/Flash90)

Le dirigeant du parti Hossen LeYisrael, Benny Gantz, a adressé mardi une attaque cinglante au Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« Pendant toute une décennie, un seul parti a gouverné. Cette fois-ci sera différente, » a assuré Benny Gantz lors d’une conférence de presse pour annoncer sa liste électorale pour les élections législatives. « Le gouvernant a peur et transpire. Lui et ses béni-oui-oui comprennent bien que cette fois, un nouveau parti dirigeant leur fait face. »

L’ancien chef d’état-major s’en prend ensuite à Benjamin Netanyahu : « Je connais tes compétences de près. Je suis reconnaissant de ce que tu as apporté à l’État d’Israël. Mais je connais aussi très bien tes faiblesses. »

« Quand j’étais dans les tranchées boueuses avec mes soldats par des nuits glaciales d’hiver, toi, Benjamin Netanyahu, a quitté Israël pour apprendre l’anglais et le pratiquer dans de luxueuses soirées mondaines. Les jours où je commandais l’unité Shaldag dans des opérations à risque dans des États ennemis, toi, Benjamin Netanyahu, tu te frayais un chemin avec courage et détermination entre les séances de maquillage dans des studios de télévision, » a-t-il dénoncé.

« Lorsque je formais des générations de commandants et de soldats, tu prenais des cours de comédie dans un studio de New York. Et les nuits de tension et de stress où je m’endormais en uniforme, toi, Benjamin Netanyahu, tu te faisais prendre tes mensurations par les tailleurs les plus respectés du monde et rentrais tranquillement te coucher dans ton hôtel prestigieux. »

« Dans un mois et demi, nous irons tous choisir entre un dirigeant qui parle l’anglais de Boston, porte des couches de maquillage et des costumes de luxe — et un dirigeant israélien authentique, attentionné, pas faux ou artificiel, » a-t-il conclu. “Leadership qui peut te regarder dans les yeux. »

Le Premier ministre a répondu aux attaques cinglantes de Benny Gantz à son encontre.

« Benny Gantz, honte à toi, » a-t-il réagi dans une déclaration. « En tant que soldat et officier dans [l’unité d’élite] Sayeret Matkal, je n’ai cessé de risquer ma vie pour le pays. J’ai été blessé dans la lutte contre les terroristes. J’ai failli perdre la vie dans une fusillade au canal de Suez pour la sécurité de l’État que tu veux mettre en danger par des retraits unilatéraux et la défense du dangereux accord sur le nucléaire iranien. »

« Les citoyens d’Israël choisiront entre un gouvernement de droite ferme dirigé par moi et un gouvernement de gauche faible dirigé par toi. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...