Gantz au Hezbollah : ne testez pas les capacités militaires d’Israël
Rechercher

Gantz au Hezbollah : ne testez pas les capacités militaires d’Israël

Le ministre de la Défense a mis en garde le groupe terroriste libanais lors du lancement d'un "centre de résilience" dans le nord d'Israël

Le ministre de la Défense Benny Gantz lors du lancement d'un "centre de résilience" au kibboutz Kabri le 15 mars 2021. (Capture d'écran/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense Benny Gantz lors du lancement d'un "centre de résilience" au kibboutz Kabri le 15 mars 2021. (Capture d'écran/Ministère de la Défense)

Lundi, le ministre de la Défense Benny Gantz a averti le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah de ne pas mettre à l’épreuve les capacités militaires d’Israël.

« Nous sommes prêts à faire face à tout scénario au front nord. Je conseille aux Libanais de ne pas tester les capacités de l’armée israélienne », a déclaré Gantz au kibboutz Kabri, lors de l’inauguration d’un « centre de résilience » dans le nord d’Israël.

Le centre proposera un service d’aide psychologique aux résidents, notamment aux enfants qui souffrent d’anxiété, particulièrement en temps de guerre. En 2006, le Hezbollah a tiré des milliers de roquettes sur des villes israéliennes durant la Seconde guerre du Liban.

« Le front nord est actuellement relativement calme, mais nous ne pouvons pas ne pas évoquer les décennies d’instabilité dans la région, et les nombreux épisodes de violences et d’opérations militaires », a rappelé Gantz.

Des unités d’artillerie mobiles israéliennes sont en place dans le nord d’Israël, près de la frontière avec le Liban, le 28 juillet 2020. Les responsables de la sécurité israélienne ont déclaré que les soldats ont échangé des tirs avec une « escouade terroriste du Hezbollah » pour repousser une tentative d’incursion à la frontière avec le Liban lundi. (AP Photo/Ariel Schalit)

Selon l’armée israélienne, le Hezbollah a tenté au moins deux attaques de sniper contre les troupes israéliennes en représailles à l’assassinat d’un de ses agents en juillet 2020, l’une le 27 juillet et l’autre le 26 août. Toutes deux ont échoué.

L’armée israélienne pense que le Hezbollah cherche encore à se venger.

« Il ne fait aucun doute qu’une guerre ou un conflit ferait mal aux deux parties, mais la partie libanaise le ressentirait sans équivoque et puissamment, et tester la puissance de l’État d’Israël ou de l’armée israélienne n’est pas recommandé », a déclaré le ministre de la Défense.

Gantz a ajouté qu' »il y a des milliers de maisons au Liban avec des réserves d’armes situées à côté de chambres d’hôtes. Nous avons l’obligation morale de protéger les citoyens israéliens et nous attaquerons ces entrepôts d’armes. »

La localisation d’un dépôt d’armes présumé du Hezbollah à proximité d’une église et d’un centre médical dans le quartier Laylaki de Beyrouth, dont l’existence a été révélée par l’armée israélienne, le 29 septembre 2020 (Crédit : Armée israélienne)

L’armée de l’air israélienne a achevé un exercice surprise de trois jours simulant une guerre à grande échelle avec le Hezbollah en février, y compris des frappes simulées sur quelque 3 000 cibles en un jour, a déclaré l’armée. « Nous sommes déterminés à protéger nos citoyens par-dessus tout et à faire tout ce que nous pouvons pour que les civils de l’autre côté ne soient pas blessés », a conclu Gantz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...