Gaza : Derniers versements des aides qataries aux familles défavorisées
Rechercher

Gaza : Derniers versements des aides qataries aux familles défavorisées

La commission de reconstruction de Gaza, au Qatar, a dit que les banques de la bande distribueraient des billets de 100 dollars à 60 000 bénéficiaires au total

Des Palestiniens reçoivent leur aide financière dans le cadre d'une somme de 480 millions de dollars allouée pour en aide par le Qatar à un bureau de poste de Gaza City, le 19 mai 2019 (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des Palestiniens reçoivent leur aide financière dans le cadre d'une somme de 480 millions de dollars allouée pour en aide par le Qatar à un bureau de poste de Gaza City, le 19 mai 2019 (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Les banques postales de la bande de Gaza ont commencé à distribuer le dernier versement de petites sommes d’argent fournies par le Qatar, dans la matinée de dimanche, en direction des familles palestiniennes défavorisées, selon des sites d’information palestiniens.

Au cours de l’année passée, les banques ont distribué la somme de cent dollars à plusieurs occasions à des dizaines de milliers de familles nécessiteuses vivant dans l’enclave côtière.

Doha a accepté de fournir cet argent aux familles pauvres de Gaza dans le cadre d’un récent accord de cessez-le-feu conclu entre Israël et les groupes terroristes de Gaza.

Des photos qui ont été publiées sur Safa, un site d’information de Gaza, montrent les Palestiniens attendant dans les banques de recevoir leur aide financière.

La commission de reconstruction du Qatar a fait savoir samedi que 60 000 familles dans le besoin recevraient ces paiements sous la forme d’un billet de cent dollars.

Avant une série antérieure de distribution qui avait eu lieu au mois de juin, Mohammed al-Emadi, chef du comité de reconstruction, avait déclaré que 100 000 familles nécessiteuses recevraient des paiements. Il avait ensuite annoncé que ce chiffre avait été réduit à 60 000.

A ce moment-là, un porte-parole du comité de reconstruction de Gaza n’avait pas répondu aux requêtes de commentaires sur cette suppression de 40 000 familles de la liste des bénéficiaires.

Le ministère des Communications du Hamas à Gaza a fait savoir samedi que les banques postales verseraient l’argent qatari aux familles dimanche, lundi et mardi entre 8 heures et 16 heures.

Le ministère a également posté un lien sur son site internet où les Palestiniens peuvent vérifier s’ils ont été choisis pour recevoir un billet de cent dollars.

Emadi n’était pas à Gaza dimanche. Il s’est toutefois trouvé dans l’enclave côtière au cours de nombreuses journées de distribution par les banques de ces petites sommes aux familles.

A la conclusion d’un voyage, au mois de mai, Emadi avait déclaré aux journalistes à Gaza City que Doha continuerait de fournir « un soutien monétaire aux familles pauvres et modestes pour une période de six mois », notant que l’argent proviendrait des 180 millions de dollars que l’Etat du Golfe avait promis de verser à la bande, la semaine précédente.

Son communiqué, à l’époque, avait eu lieu après l’annonce par le Qatar, le 6 mai, de l’envoi de 480 millions de dollars en Cisjordanie et à Gaza pour « aider le peuple palestinien frère à répondre à ses besoins de base ».

Des responsables de l’AP avaient indiqué, plus tard, que Doha verserait 300 millions de dollars – en prêts essentiellement – sur les comptes de Ramallah ainsi que la somme de 180 millions de dollars à Gaza.

53 % des Palestiniens de Gaza vivent dans la pauvreté, avait indiqué un rapport des Nations unies établi en juin 2018.

80 % des résidents de la bande dépendent de l’aide internationale, selon l’Agence de Travaux et de secours de l’ONU, la principale organisation à offrir des soins de santé, d’éducation et autres services aux réfugiés palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...