GB : une unité antiterroriste rare a assuré la sécurité de Netanyahu à Londres
Rechercher

GB : une unité antiterroriste rare a assuré la sécurité de Netanyahu à Londres

Les forces spéciales auraient protégé le convoi du Premier ministre lors de sa rencontre avec son homologue britannique Boris Johnson

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Photo d'illustration : Les membres du CTSF ( Counter Terrorism Specialist Firearms) posent devant mes médias à Londres, le 3 août 2016 (Crédit : Kirsty Wigglesworth/AP)
Photo d'illustration : Les membres du CTSF ( Counter Terrorism Specialist Firearms) posent devant mes médias à Londres, le 3 août 2016 (Crédit : Kirsty Wigglesworth/AP)

Une unité antiterroriste secrète et ultraspécialisée a été vue en train d’assurer la protection du Premier ministre Benjamin Netanyahu au cours de sa visite de jeudi à Londres.

Les agents du CTSF (Counter Terrorism Specialist Firearms), spécialiste de la lutte contre le terrorisme, ont été aperçus dans le convoi de Netanyahu, a fait savoir le journal Daily Mail.

Le CTSF est la plus importante unité armée des forces de police britanniques. Il a été fondé en 2016 suite à une vague d’attentats terroristes dans toute l’Europe.

Ses membres utilisent des motos, des hélicoptères et des hors-bords sur la Tamise pour se déplacer à grande vitesse autour de la capitale et ils sont généralement lourdement armés de pistolets et fusils semi-automatiques de type carabines SIG.

Les agents du convoi de Netanyahu ne portaient pas d’armes apparentes mais des habits de protection et, conformément à leur règlement, avaient le visage dissimulé sous des masques pour protéger leur identité, a ajouté le reportage.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson accueille le Premier ministre Benjamin Netanyahu au 10 Downing Street, le 5 septembre 2019 (Crédit : Haim Tzach/GPO)

Netanyahu a rencontré Johnson pendant seulement une demi-heure, entretien pendant lequel le responsable britannique a souligné que Londres recherchait une solution à deux états au conflit israélo-palestinien.

Netanyahu a indiqué qu’il était venu principalement à Londres pour évoquer les agressions régionales iraniennes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...