Gebran Bassil : « Nous ne sommes pas défavorables à Israël vivant en sécurité »
Rechercher

Gebran Bassil : « Nous ne sommes pas défavorables à Israël vivant en sécurité »

Le bureau du chef de la diplomatie libanaise a fait savoir que ses paroles avaient été déformées par le montage de la chaîne

Le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 novembre 2017 (Crédit : AFP/Lionel BONAVENTURE)
Le ministre libanais des Affaires étrangères Gebran Bassil lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 novembre 2017 (Crédit : AFP/Lionel BONAVENTURE)

Le ministre libanais des Affaires étrangères a affronté les critiques pour avoir dit mardi que son pays n’est pas opposé à la sécurité en Israël.

Gebran Bassil a indiqué dans une interview télévisée que « nous ne sommes pas défavorables à Israël vivant en sécurité », a fait savoir Reuters. Le clip, diffusé mardi, a été largement partagé par les usagers libanais des réseaux sociaux.

Un ancien ministre du gouvernement a vivement recommandé à Bassil de démissionner et un député du Parlement l’a critiqué, selon Reuters.

Le bureau de Bassil a fait savoir que ses paroles avaient été déformées par le processus de montage de la chaîne.

Israël et le Liban sont deux états ennemis, et les citoyens libanais n’ont pas le droit de se rendre au sein d’Israël de part la loi. Israël a combattu des guerres contre le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, qui a des membres élus au Parlement et au cabinet libanais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...