Goldschmidt : Trump est une “bonne nouvelle” pour les relations des Etats-Unis avec la Russie et Israël
Rechercher

Goldschmidt : Trump est une “bonne nouvelle” pour les relations des Etats-Unis avec la Russie et Israël

Le grand rabbin de Moscou, qui dirige aussi la Conférence des rabbins européens, pense que le milliardaire pourrait sérieusement tenter d’améliorer les relations

Le rabbin Pinchas Goldschmidt. (Crédit : Flash90)
Le rabbin Pinchas Goldschmidt. (Crédit : Flash90)

Le grand rabbin de Moscou a déclaré attendre une amélioration des relations des Etats-Unis avec la Russie et Israël pendant la présidence de Donald Trump.

Le rabbin Pinchas Goldschmidt, qui préside également la Conférence des rabbins européens, a fait cette déclaration pendant un entretien mardi à Minsk, la capitale biélorusse, qui accueille pour la première fois le rassemblement biannuel du Comité permanent de l’organisation.

« Nous pensons qu’il y aura de sérieuses tentatives d’amélioration des relations », a déclaré Goldschmidt à propos des relations russo-américaines, en citant des déclarations de responsables des deux pays.

« En ce qui concerne les relations russo-américaines, je pense que l’élection de Trump pourrait apporter de bonnes nouvelles », a déclaré le rabbin, qui a ajouté qu’il attendait la même chose pour les relations israélo-américaines.

Sous la présidence de Barack Obama, les Etats-Unis ont pris un rôle de premier plan en imposant des sanctions internationales à la Russie après l’annexion de la Crimée à l’Ukraine en 2014.

Le président élu Donald Trump pendant son discours de victoire à New York, le 9 novembre 2016. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images via JTA)
Le président élu Donald Trump pendant son discours de victoire à New York, le 9 novembre 2016. (Crédit : Chip Somodevilla/Getty Images via JTA)

D’autre part, les relations israélo-américaines ont atteint ce que beaucoup d’observateurs considèrent comme leur point le plus bas après les objections publiques du Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’accord nucléaire iranien, qui a permis d’adoucir les sanctions imposées à la République islamique en échange d’une réduction de son programme nucléaire.

Trump, qui a battu la candidate démocrate Hillary Clinton à l’élection présidentielle américaine, a promis d’améliorer les relations entre les deux pays.

Parallèlement, Goldschmidt a également déclaré être préoccupé par la possibilité d’une hausse de la popularité des organisations d’extrême-droite en Europe, qui ont fêté l’élection du républicain comme une victoire de leur cause.

« Définitivement, nous ne sommes pas les seuls, nous entendons cela dans toute l’Europe ; l’inquiétude devant la hausse de l’extrême-droite dans le sillage de la victoire de Trump », a-t-il déclaré.

Faisant référence à l’abattage casher et à la circoncision, Goldschmidt a ajouté que « nous, particulièrement dans la communauté juive, nous sommes inquiets d’une nouvelle attaque contre nos libertés religieuses. »

Les deux coutumes, partagées par les musulmans et les juifs, ont été attaquées par les politiques européens d’extrême-droite, qui considèrent qu’elles leur sont étrangères, souvent dans le cadre de leur désir de combattre ce qu’ils perçoivent comme l’influence croissante de l’islam en Europe.

Les cercles de gauche ont souvent attaqué les mêmes coutumes, que beaucoup de leurs partisans considèrent comme barbares, parfois en coopération avec l’extrême-droite.

« Nous vivons dans un monde très complexe et ce qui est bon pour un pays peut ne pas être si bon pour un autre, tout comme les intérêts des juifs de Diaspora ne coïncident pas toujours avec ceux des juifs israéliens », a déclaré Goldschmidt.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...