Israël en guerre - Jour 190

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Guy Azar, 23 ans : Un ange au sourire éternel qui espérait créer sa ligne de vêtements

Assassiné lors du festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre 2023

Guy Azar, assassiné lors du festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre. (Crédit : Facebook)
Guy Azar, assassiné lors du festival Supernova à proximité du kibboutz Reïm le 7 octobre. (Crédit : Facebook)

Guy Azar, 23 ans, originaire de Rishon Lezion, a été assassiné par des terroristes palestiniens du Hamas lors du festival Supernova, à proximité du kibboutz Reïm, le 7 octobre.

Il participait à la rave-party avec un groupe de quatre autres amis, dont deux – Ben Hassid et Moshe Saadyan – ont également été tués dans l’attaque.

Il laisse derrière lui ses parents, Levana et Ori, et ses sœurs aînées, Shir et Rotem. Il a été enterré à Rishon Lezion le 12 octobre.

Ses amis et sa famille ont déclaré que Guy, qui rêvait de créer sa propre marque de vêtements, était un ami affectueux et d’un grand soutien.

Son ami Or Moshe, qui est allé à Supernova avec Guy et qui a réussi à s’en sortir vivant, l’a décrit comme un « ange avec une histoire de vie folle qui ne perdait jamais son sourire ». « Tu souriais toujours à tout le monde et tu nous as tous contaminés avec ton sourire unique. »

« Je ne t’ai jamais vu juger qui que ce soit, tu traitais tout le monde sur un pied d’égalité et tu illuminais chaque porte que tu franchissais (…) Ton sourire est gravé dans ma mémoire, et je ne peux même pas t’imaginer sans un immense sourire sur ton visage, et je suis sûr que là-haut aussi, tu as gardé cet immense sourire. »

Son amie, Meïtal Ben Ghozi, a écrit sur Facebook que Guy « a toujours été meilleur que ce monde, trop bon pour ce monde ». « Je suis si heureuse que tu voies maintenant tout d’en haut et que tu aies la réponse à toutes les questions qui te viennent à l’esprit. »

« Je suis tellement triste que tu ne puisses pas vivre ta vie et répandre tout ce qu’il y a de bon en toi, tout ton amour et ton sourire. Mon cœur se serre de douleur en pensant à toi et à la façon dont ton histoire s’est terminée. C’est inimaginable et insupportable. »

Sa sœur, Rotem, a parlé de Guy dans une vidéo de commémoration pour la Treizième chaîne.

« Gigo, depuis que tu es né, tu as régné sur la maison », dit-elle, « que tu le veuilles ou non ».

« Tout suivait les règles de Guy (…) Mon frère, comment se fait-il que l’eau continue de couler, que les feux de circulation continuent de fonctionner, que les gens continuent de vivre, et que toi, tu ne le puisses pas ? »

Rotem a demandé pardon à son frère de ne pas avoir réussi à le sauver : « Je suis désolée de ne t’avoir jamais laissé gagner à aucun jeu. Je suis désolée de m’être énervée quand tu ne remplissais pas le bac à glaçons, je te laisserai même utiliser la salle de bains dans ma chambre – il faut juste que tu reviennes. Mais tu ne reviendras pas. »

Elle a ajouté qu’elle était sûre que Guy voudrait que nous « continuions à vivre ».

« Que nous nous souvenions de ton beau sourire. D’être heureux et d’aimer la vie, comme toi. Parce que même quand les choses étaient difficiles, tu aimais la vie, et elle t’aimait. Et les gens t’aimaient – un ravisseur de cœurs, un super canon, qui va semer le chaos là-haut au paradis. Égaille un peu les choses, ils doivent être tristes de ce qui se passe ici. Donne-leur de la force – et donne-nous-en aussi. »

Pour lire d’autres hommages sur les victimes des massacres du Hamas du 7/10/2023 et de la guerre qui s’en est suivie, cliquez ici.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.