Hamas : Les efforts de cessez-le-feu ont échoué, Israël aura de nos « nouvelles »
Rechercher

Hamas : Les efforts de cessez-le-feu ont échoué, Israël aura de nos « nouvelles »

Le groupe terroriste annonce que les efforts pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza ont échoué, selon la télévision libanaise al-Mayadeen, affiliée au Hezbollah

Des membres palestiniens des brigades Izz ad-Din al-Qassam, le bras armé du mouvement du Hamas, lors d'une patrouille à Rafah, dans la bande de Gaza, le 27 avril 2020. (Abed Rahim Khatib/Flash90)
Des membres palestiniens des brigades Izz ad-Din al-Qassam, le bras armé du mouvement du Hamas, lors d'une patrouille à Rafah, dans la bande de Gaza, le 27 avril 2020. (Abed Rahim Khatib/Flash90)

Une source du groupe affirme que l’envoyé qatari Mohammed al-Emadi a quitté le territoire. Il affirme que l’échec de l’accord est dû à l’insistance d’Israël sur « le calme en échange du calme » plutôt que sur « le calme en échange de la fin du blocus » sur la bande de Gaza.

Et d’ajouter que « dans les heures à venir, les groupes de jeunes sur le terrain enverront des messages à l’occupation israélienne ». Selon la source, « l’occupation devrait lire ces messages avant que les choses ne tournent et ne glissent vers quelque chose de plus large que cela ».

Des ballons transportant des engins incendiaires en provenance de la bande de Gaza ont déclenché au moins 15 incendies dans le sud d’Israël au cours de la journée, selon les pompiers.

Selon les services de secours et d’incendie, les incendies ont été relativement peu importants, ont été rapidement maîtrisés par les pompiers et n’ont pas présenté de menace pour les localités voisines. Les incendies se sont tous produits dans les zones entourant immédiatement la frontière de Gaza, dans les régions de Hof Ashkelon, Shaar HaNéguev et Eshkol.

Les experts en incendie ont déterminé que les incendies ont tous été causés par des engins incendiaires portés par des ballons, selon les pompiers.

Des hommes palestiniens se préparent à lancer des engins explosifs et incendiaires en direction d’Israël près de Rafah, le long de la frontière entre Israël et Gaza, le 21 août 2020. (Fadi Fahd/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...