Hausse lente des prix à la consommation, coût de la vie toujours élevé – Rapport
Rechercher

Hausse lente des prix à la consommation, coût de la vie toujours élevé – Rapport

Les chiffres de l'emploi sont en hausse, les salaires aussi, mais vivre en Israël reste cher par rapport aux autres pays de l'OCDE

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Des Israéliens lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Tel Aviv (Crédit : Gili Yaari/Flash90)
Des Israéliens lors d'une manifestation des Gilets jaunes à Tel Aviv (Crédit : Gili Yaari/Flash90)

Le pourcentage de la hausse des prix en Israël est inférieur à la moyenne des autres pays de l’OCDE mais le coût de la vie et les inégalités restent encore élevés, a noté un nouveau rapport.

Cette étude, qui a été publiée lundi par le centre Taub, a également précisé que l’emploi en Israël connaissait un niveau record historique et que le chômage était le plus bas enregistré depuis des années, entraînant une hausse du revenu moyen.

« Ces dernières années, le rythme de la hausse des prix en Israël a été significativement inférieur au taux de l’OCDE », a dit le rapport. « En résultat, depuis 2014, les prix à la consommation ont chuté de 5,2 % par rapport à la moyenne de l’OCDE. C’est surprenant, compte-tenu du bon état de l’économie et de la hausse nette des salaires enregistrée ces dernières années. Les mesures prises pour encourager la concurrence nationale après les manifestations sociales de 2011 ont influencé ce phénomène ».

Les prix restent toutefois plus élevés que prévus dans une économie avec un niveau similaire de revenu, « ce qui nuit aux conditions de vie ».

Le taux d’emploi est à 78 % et celui du chômage à 3,4 %, marquant une continuation de l’amélioration amorcée en 2003. Dans cette période, l’emploi a augmenté de 9 % chez les hommes et de 13 % chez les femmes – plus que dans n’importe quel autre pays de l’OCDE, dit le rapport.

Les hausses de salaire et les chiffres positifs de l’emploi ont entraîné une augmentation des revenus et de la consommation, en particulier dans les classes moyennes et défavorisées. Ils ont augmenté respectivement de 16 % et de 13 %.

Les inégalités entre les hauts-revenus et la population vivant sous le seuil de pauvreté restent toutefois parmi les plus élevées des pays de l’OCDE.

Israël a récemment connu une série de hausses des prix de l’électricité, du gaz, de l’eau, ainsi que des produits alimentaires, des boissons, des assurances et des impôts fonciers, ce qui a entraîné des manifestations – à l’instar des gilets jaunes en France, sans pour autant entraîner des violences.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...