Rechercher

Important incendie dans le nord d’Israël, à la frontière avec le Liban

L'autoroute entre Manara et Yiftah a été fermé en raison des lourdes fumées ; un responsable a déclaré que les habitations n'étaient pas en danger

In canadair au dessus d'un incendie près des villes de Manara et de Yiftah, dans le nord d'Israël, le 2 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne via Israel Fire and Rescue Services)
In canadair au dessus d'un incendie près des villes de Manara et de Yiftah, dans le nord d'Israël, le 2 juillet 2022. (Crédit : Armée israélienne via Israel Fire and Rescue Services)

Les sapeurs-pompiers se sont battus contre un important incendie dans le nord d’Israël, le long de la frontière avec le Liban, samedi.

Les services de lutte anti-incendie et de secours ont indiqué que 20 équipes de sapeurs-pompiers et des équipes supplémentaires du Fonds national Juif (KKL-JNF) œuvraient à stopper la propagation des flammes entre les villes de Manara et de Yiftah.

La Route 886, qui relie les deux municipalités, a été fermée en raison des fortes fumées, ont fait savoir les autorités locales.

Un responsable a indiqué que les habitations des localités n’étaient pas en danger, mais le sinistre n’était pas encore maîtrisé en fin d’après-midi.

L’origine de l’incendie reste indéterminé.

Israël connaît un incendie massif tous les deux ou trois ans – avec des sinistres tout particulièrement importants en 1989, 1995, 2010, 2016, 2019 et 2021. Certains d’entre eux auraient été d’origine humaine – volontaire ou involontaire.

Les modèles climatiques indiquent qu’ils deviennent plus fréquents et qu’ils se propagent plus rapidement, en partie en raison du dérèglement climatique qui entraîne des températures en hausse et une sécheresse estivale plus longue.

Les autorités gouvernementales et d’autres instances ont renforcé leur niveau de préparation en vue de cette saison des feux, procédant à des initiatives de débroussaillage pour nettoyer les terrains dont la végétation est susceptible de servir de carburant aux incendies.

Un rapport gouvernemental de 2017 a recommandé d’établir une seule instance de supervision pour contrôler une initiative nationale coordonnée visant à faire appliquer des mesures de prévention anti-incendie dans toutes les forêts d’Israël, indépendamment de l’organisme chargé de les administrer – une directive qui n’a jamais été mise en œuvre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...