Israël annonce l’arrestation de plus de 20 membres du Hamas en Cisjordanie
Rechercher

Israël annonce l’arrestation de plus de 20 membres du Hamas en Cisjordanie

Plus de 20 résidents de la région de Naplouse, arrêtés en avril, soupçonnés d'avoir comploté pour mener des attentats terroristes. Des bombes et armes à feu ont été découverts

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces israéliennes ont découvert une cellule terroriste du Hamas qui opérait dans la ville palestinienne de Naplouse et projetait de mener plusieurs attentats à la bombe en Israël et dans le nord de la Cisjordanie, a révélé dimanche le service de sécurité du Shin Bet.

« Ces derniers mois, le Shin Bet, l’armée et la police israélienne ont découvert une cellule terroriste du Hamas, d’une taille et d’un niveau d’activité extraordinaires, opérant dans la région de Naplouse », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

« Lors des interrogatoires des suspects par le Shin Bet, il a été déterminé que la cellule planifiait des attentats terroristes dans les villes centrales d’Israël et du nord de la Cisjordanie, y compris un attentat suicide à Tel Aviv, un attentat suicide et une attaque explosive à Jérusalem, un attentat à la bombe dans la colonie d’Itamar et des tirs dans la région de Samarie », a déclaré le service de sécurité, faisant référence au nom biblique du nord de la Cisjordanie.

Le Shin Bet a déclaré avoir arrêté plus de 20 membres présumés de la cellule du Hamas fin avril, dont ses deux dirigeants : Mutassem Muhammad Salem, 35 ans, et Fares Kamil Zebidi, 33 ans.

Des explosifs improvisés découverts par les forces de sécurité israéliennes lors de la répression d’une cellule présumée du Hamas dans le nord de la bande de Gaza en avril 2018. (Shin Bet)

Selon le service de sécurité, cette cellule a commencé à fonctionner en octobre 2017.

« La plupart d’entre eux avaient un lien avec l’organisation du Hamas et certains un long historique d’activités terroristes, y compris dans la production d’explosifs et de bombes », a déclaré le Shin Bet.

Les détails de l’affaire ont été gardés sous silence jusqu’à ce que Salem et Zebidi soient inculpés dimanche devant un tribunal militaire.

Après les arrestations et les interrogatoires des suspects, les forces de sécurité israéliennes ont découvert de multiples engins explosifs que le groupe aurait fabriqués, dont un pesant 10 kilogrammes, pouvant être déclenché par téléphone portable. Un autre de 15 kilogrammes d’explosifs a également été saisi, a indiqué le Shin Bet.

« Des matériaux supplémentaires pour la création d’un engin explosif, d’armes et de dispositifs de stockage d’informations avec des instructions sur la fabrication de bombes et d’explosifs ont également été découverts », a indiqué le service de sécurité.

Une arme à feu et des explosifs découverts par les forces de sécurité israéliennes lors d’une opération de répression contre une cellule présumée du Hamas dans le nord de la bande de Gaza en avril 2018. (Shin Bet)

« La découverte de cette cellule montre le désir constant de l’organisation du Hamas de mener des attaques terroristes contre des cibles israéliennes pour perturber le calme relatif », a déclaré le Shin Bet.

L’arrestation de plus de 20 membres présumés de la cellule constitue l’une des plus grosses opérations du Shin Bet ces dernières années.

L’armée de défense israélienne a identifié Salem comme l’instigateur principal des activités de la cellule.

Lors de son inculpation, l’homme de Naplouse âgé de 35 ans a été accusé de tentative d’homicide involontaire, de création illégale et de transport d’explosifs, d’appartenance à un groupe terroriste, de contact avec un agent ennemi, de complot et d’obstruction à la justice.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...