Israël condamne un policier à 9 mois ferme pour la mort d’un jeune Palestinien
Rechercher

Israël condamne un policier à 9 mois ferme pour la mort d’un jeune Palestinien

Palestiniens et Israéliens vont au devant d'une nouvelle commémoration annuelle de la "Nakba" sous haute tension

Des Palestiniens lancent des pierres sur les forces de sécurité israéliennes lors des affrontements de la Journée de la Nakba dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, le 15 mai 2017. (AFP Photo/Thomas Coex)
Des Palestiniens lancent des pierres sur les forces de sécurité israéliennes lors des affrontements de la Journée de la Nakba dans la ville de Bethléem, en Cisjordanie, le 15 mai 2017. (AFP Photo/Thomas Coex)

La justice israélienne a condamné mercredi à neuf mois de prison ferme et six mois avec sursis un policier israélien pour avoir tué par balle un adolescent palestinien en 2014, un décès documenté par des images de télévision et de vidéosurveillance.

Un tribunal de Jérusalem a déclaré Ben Deri, 24 ans, coupable d’homicide par négligence. Il l’a également condamné à verser 50 000 shekels (11 450 euros) à la famille de Nadim Nouwara, tué à l’âge de 17 ans le 15 mai 2014 à Beitunia, en Cisjordanie, au nord de Jérusalem.

Les faits s’étaient déroulés lors de manifestations marquant la « Nakba » (« catastrophe » en arabe) que représente pour les Palestiniens la création d’Israël en 1948 et le sort des centaines de milliers de Palestiniens jetés sur les routes lors de la première guerre israélo-arabe qui a suivi.

Le garde-frontière, une unité dépendant de la police, a été condamné alors que Palestiniens et Israéliens vont au devant d’une nouvelle commémoration annuelle de la « Nakba » sous haute tension.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...