Rechercher

Israël confirme un 3e cas de variole du singe chez un homme de retour de l’étranger

Aucune contagion communautaire n’a été signalée en Israël, les trois cas étant parmi les voyageurs récents. L’OMS affirme que le risque pour la santé mondiale reste « modéré »

Des personnels de santé examinent les passagers arrivant de l’étranger pour détecter les symptômes de la variole du singe au terminal de l’aéroport international Anna à Chennai, en Inde, le 3 juin 2022. (Crédit : Arun SANKAR/AFP)
Des personnels de santé examinent les passagers arrivant de l’étranger pour détecter les symptômes de la variole du singe au terminal de l’aéroport international Anna à Chennai, en Inde, le 3 juin 2022. (Crédit : Arun SANKAR/AFP)

Israël a confirmé mardi son troisième cas du virus de la variole du singe, chez un Israélien récemment revenu de l’étranger.

Selon le ministère de la Santé, l’homme de 34 ans est arrivé à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv avec des symptômes de la maladie.

L’homme, récemment rentré d’un voyage à l’étranger, s’est vu confirmer le diagnostic de la maladie après un test effectué à l’Institut israélien de recherche biologique.

Le ministère n’a pas précisé la provenance du malade.

Le premier cas de variole du singe a été confirmé en Israël le 20 mai, et un deuxième, le 28 mai.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...