Israël envoie plus d’avions à Chypre alors que l’incendie continue
Rechercher

Israël envoie plus d’avions à Chypre alors que l’incendie continue

Un avion militaire israélien aide les autorités chypriotes à éteindre le pire incendie qu’a connu l’île ces dernières années

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

L'incendie fait rage près du village chypriote d'Argaka, dans la région Paphos, vu depuis un avion anti-incendie de l'armée israélienne, en juin 2016. (Crédit : porte-parole de l'armée israélienne)
L'incendie fait rage près du village chypriote d'Argaka, dans la région Paphos, vu depuis un avion anti-incendie de l'armée israélienne, en juin 2016. (Crédit : porte-parole de l'armée israélienne)

Après avoir déployé trois avions anti-incendie samedi, Israël a envoyé une aide supplémentaire à Chypre pendant sa lutte pour éteindre un important incendie qui fait toujours rage sur le territoire.

L’armée israélienne a envoyé lundi matin deux avions à l’aide méditerranéenne pour aider les pompiers locaux qui se battent contre les flammes près du village d’Argaka, dans la région Paphos. Les pompiers ont réussi à contenir le feu, qui a déjà incendié plus de cinq kilomètres carrés de végétation, mais des vents forts ont renforcé les flammes.

Les médias locaux ont annoncé qu’il s’agissait du plus gros incendie que Chypre ait connu ces dernières années.

L’armée a déclaré dans un communiqué qu’elle « continuerait à fournir de l’aide et les connaissances acquises dans la gestion de ce type de feu. »

Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait déployé trois avions anti-incendie israéliens pour aider les autorités chypriotes.

« Hier soir, j’ai ordonné que trois de nos avions anti-incendie, sur une flotte de 13 ou 14, soient envoyés pour les aider, et les avions sont à présent à Chypre. Cela fait partie de l’accord régional que nous avons conclu avec Chypre et la Grèce sur l’aide d’urgence. Je suis heureux que nous puissions étendre cette aide », a déclaré Netanyahu à l’ouverture de la réunion du cabinet dimanche.

En 2010, Chypre avait répondu à la demande d’aide de Netanyahu et envoyé son seul avion anti-incendie pour aider les équipes israéliennes à éteindre un feu de broussailles important sur le mont Carmel.

L'incendie du Carmel, pendant la période de Hanoukka en 2010 (Crédit : Autorisation de la production de Fierelines)
L’incendie du Carmel, pendant la période de Hanoukka en 2010 (Crédit : Autorisation de la production de Fierelines)

« Il y a plusieurs années, pendant le massif incendie du Carmel, j’avais contacté le président de Chypre – il a été le premier vers qui je m’étais tourné, et le Premier ministre de Grèce, pour leur demander d’envoyer des avions anti-incendie. Ils ont un seul de ces avions. Ils l’ont sorti du hangar et l’ont envoyé ici », a déclaré Netanyahu.

Après la destruction de millions d’arbres et de centaines de maisons, l’incendie du Carmel avait finalement été contrôlé grâce à l’aide d’avions et de personnels de plus de 16 pays, dont Chypre, la Grèce, le Royaume-Uni, la Turquie, la Russie et la France.

En avril, Israël, la Grèce et Chypre avaient conduit le premier exercice commun de lutte contre le feu, pour créer un réseau national de coopération d’urgence entre ces pays, qui serait opérationnel pendant les situations d’urgence.

Tamar Pileggi a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...